Top 14 : l'UBB humiliée, Pau sévèrement battu et Agen décroche son 1er point à l'extérieur

Les joueurs de l'UBB atomisés par Toulouse, 40 - 0, lors de la 9e journée du Top 14 / © REMY GABALDA / AFP
Les joueurs de l'UBB atomisés par Toulouse, 40 - 0, lors de la 9e journée du Top 14 / © REMY GABALDA / AFP

Les trois clubs aquitains ont tous chuté à l'extérieur dans le cadre de la 9e journée du Top 14. L'Union Bordeaux Bègles battue 40 à 0 à Toulouse. La section paloise a perdu 37 à 10 à Castres. Défaite aussi du SU Agen 33 à 29 à La Rochelle.

Par CA

L'UBB atomisée à Toulouse


"C'est la honte" a concédé le 3e ligne Mahamadou Diaby après la défaite 40 - 0 au stade Ernest Wallon. Les bordelo-béglais ont encaissé 5 essais adverses dont trois transformés et trois pénalités, sans être capable de répliquer une seule fois.

"Je suis vraiment désolé pour les supporters et pour le club" a déclaré, défait, le coach Rory Teague. Son analyse est claire : les toulousains "ont été deux fois meilleurs que nous, on leur a donné le ballon...On a tout fait à l'envers".

L'UBB, pourtant solide à Chaban-Delmas, signe là une quatrième défaite consécutive à l'extérieur. 

"Il faut se relever" a dit Diaby. "C'est à moi de trouver les solutions" ajoute Teague. "On va se réunir avec les leaders pour se poser les bonnes questions".

La période de repos qui arrive avant la réception de Toulon le 24 novembre tombe à pic pour l'UBB.
 

Pau ne fait pas le poids à Castres


Les palois, privés de joueurs clefs comme Antoine Hastoy, Colin Slade ou Tom Taylor, n'ont pas fait le poids face à des champions de France en titre agressifs, rapides et volontaires.

"On a manqué d'envie, d'agressivité, surtout ici à Castres où l'on savait que l'on était attendus, on était prévenus. On a été corrigés en première période. Il y a eu une hémorragie. On n'a pas su l'arrêter" a reconnu le capitaine Thibault Daubagna. 

La Section a en effet manqué d'engagement, de présence et de vitesse. Elle n'a inscrit qu'un seul essai, transformé, et une pénalité, contre cinq essais pour Castres, dont deux transformés, et deux pénalités. Ils l'emportent 37 à 10 avec le bonus offensif.

"C'est une défaite qui fait très mal" a déclaré pour sa part le manager, Simon Mannix. "On a été battus en touche, en mêlée, dans l'envie et l'engagement, dans les plaquages, dans tout... On a été inexistants !"

Là encore, le repos devrait faire du bien à l'équipe qui recevra Toulouse dans trois semaines. "Il va falloir remettre les choses au point. J'espère que les joueurs se poseront les bonnes questions pendant les vacances qui arrivent et j'attends leur réponse pour la reprise".
 

Agen résistant à La Rochelle


Les Lot-et-garonnais n'ont pas à rougir de leur défaite à l'extérieur d'autant qu'ils ramènent un précieux point de bonus défensif.  Le premier point gagné à l'extérieur.

"C'est un point important" a souligné Mauricio Reggiardo, le manager du SUA. "Quand un groupe fait des efforts, c'est bien qu'il soit récompensé. Aujourd'hui, ils sont récompensés et c'est mérité".

Les agenais ont en effet tenu tête aux rochelais tout au long de la rencontre et inscrit deux essais, dont un transformé et cinq pénalités contre trois essais transformés et quatre pénalités pour le camp d'en face.

"Nous voulions profiter du contexte, car nous étions revanchards contre cette équipe de La Rochelle qui produit beaucoup de jeu. Nous voulions attaquer sans cesse, en sachant que les turn-overs allaient être la clé du match. On avait préparé ce match comme ça. On est dans la continuité de la détermination d'équipe qu'on avait essayé de mettre en place la semaine dernière contre Grenoble" a ajouté, satisfait, Reggiardo, même si son équipe pointe maintenant à l'avant-dernière place du championnat.

Après la pause, le SUA recevra Montpellier.


  

Sur le même sujet

Le député LREM expulsé du Sommet de l'élevage

Les + Lus