Tour de France : Pierre Hurmic plaide pour le retour des coureurs à Bordeaux, mais sous conditions...

Depuis 2010, Bordeaux n'a pas vu défiler les coureurs du Tour. C'est regrettable, selon le maire de la ville Pierre Hurmic, lui-même amateur de cyclisme, qui plaide pour que Bordeaux soit choisie comme ville étape dans les années à venir. Mais il faudra que le Tour devienne plus écologique...
Pierre Hurmic assiste à l'arrivée de la 19e étape du Tour de France à Libourne en Gironde, vendredi 16 juillet.
Pierre Hurmic assiste à l'arrivée de la 19e étape du Tour de France à Libourne en Gironde, vendredi 16 juillet. © France 3 Aquitaine

"Depuis que je suis tout petit, je suis fan du vélo, et du Tour de France. Sachant qu'il venait près de Bordeaux, j'étais très heureux d'être invité à assister à cette étape", se réjouit Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux, lors de la 19e étape de Tour de France en Mourenx et Libourne. Il ne boude pas son plaisir au moment d'applaudir les coureurs. 

Depuis 2010, la Grande Boucle est absente de la capitale girondine, au "grand regret" du maire EELV, qui plaide pour le retour des coureurs à Bordeaux. 

J'ai déjà entamé des discussions avec Christian Prudhomme pour faire en sorte que [le Tour] puisse revenir le plus vite possible à Bordeaux

Pierre Hurmic, maire EELV de Bordeaux

Le Tour de France ne fait pas l'unanimité dans les rangs des écologistes. En septembre dernier, le maire EELV de Lyon avait qualifié la course de "machiste et polluante". 

Un Tour de France plus écologique ? 

Si le maire de Bordeaux espère accueillir les coureurs du Tour dans les prochaines années, il pose néanmoins des conditions : le Tour doit devenir plus éco-responsable.

Par quoi cela peut-il passer ? L'engagement de ne générer aucun déchet plastique, par exemple, comme le prévoit déjà la ville via une charte imposée aux organisateurs d'évènements sportifs et culturels. 

Si des efforts sont faits de la part du Tour de France, je suis persuadé qu'on arrivera à s'entendre ! 

Pierre Hurmic, maire EELV de Bordeaux

Mais la grosse machine qu'est le Tour de France peut-elle accepter de se conformer à ces conditions ? Pierre Hurmic reste optimiste pour 2023 : "ça peut-être gagnant-gagnant. La ville de Bordeaux veut accueillir un Tour de France plus éco-reponsable. Et je pense que le Tour de France a aussi tout à gagner à montrer que son image est en train de changer, qu'il a intégré les impératifs climatiques et écologiques".

→ regardez le reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon et Christophe Brousseau : 

durée de la vidéo: 01 min 20
Amateur de cyclisme, le maire Pierre Hurmic veut accueillir le Tour de France à Bordeaux

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport écologie environnement europe écologie les verts politique zéro déchet