Un détenu de la maison d'arrêt de Gradignan en urgence absolue après l'incendie de sa cellule

Transporté en urgence absolue au CHU de Bordeaux, le détenu de la maison d'arrêt de Gradignan, dans la métropole bordelaise, a inhalé des fumées générées par le feu qui s'est déclaré dans sa cellule.

Les sapeurs-pompiers de la Gironde sont intervenus à la maison d'arrêt de Gradignan, dans la métropole bordelaise, en début d'après-midi ce jeudi 14 septembre. 

Alertés pour un feu de cellule, les pompiers ont constaté à leur arrivée que l'incendie avait été éteint par le personnel pénitentiaire.

En raison de l'inhalation des fumées, un détenu a dû être transporté en état d'urgence absolue par les secouristes au centre hospitalier Pellegrin à Bordeaux. 

Vétuste et surpeuplé, le centre pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan accueille 822 détenus pour 439 places. En mai dernier, les incarcérations de nouveaux détenus avaient été suspendues faute de places.