Vaccin : comment va fonctionner le vaccinodrome de Bordeaux-Lac pour les patients de Nouvelle-Aquitaine

Ce mardi 6 avril, à partir de midi vous devriez pouvoir prendre rendez-vous avec le megacentre de vaccination qui ouvrira ses porte jeudi 8 avril au Parc des Expositions de Bordeaux Lac. Comment s'inscrire, qui peut y prétendre ? Les réponses, ici. 

Les vaccinodromes accueillent des centaines de patients par jour - comme ici à Saint-Quentin en Yvelines où le vélodrome a été réquisitionné pour l'occasion - 2 avril 2021 -
Les vaccinodromes accueillent des centaines de patients par jour - comme ici à Saint-Quentin en Yvelines où le vélodrome a été réquisitionné pour l'occasion - 2 avril 2021 - © Arnaud Journois MAXPPP

Médecins, infirmiers, pharmaciens, sapeurs-pompiers... Tous sur le pont. Cette fois, l'Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine, et la Préfecture de la Gironde voient les choses en grand.

Jeudi matin à 8 heures, le hall 1 du parc des expositions de Bordeaux-Lac ouvrira ses portes aux candidats à la vaccination. Objectif : 1500 injections par jour. Ce mégacentre s'installera sur un espace de 3000 mètres carrés, et accueillera le public 7 jours sur 7. Il est accessible aux patients de toute la Nouvelle-Aquitaine nous informe l'Agence Régionale de Santé. 

L'ARS qui ne précise par le type de vaccin, proposé. 

Nous aurons différents types de vaccins au fil des jours et nous suivrons les recommandations de la Haute Autorité de Santé. AstraZeneca (Rebaptisé Vaxzevria -NDLR), par exemple, est préconisé pour les personnes de 55 ans et plus.

Bénédicte Motte, directrice Gironde à l'ARS Nouvelle-Aquitaine

Le parc des expositions de Bordeaux-lac devrait acueillir jusqu'à 1500 patients par jour.
Le parc des expositions de Bordeaux-lac devrait acueillir jusqu'à 1500 patients par jour. © JF Géa

Les patients désireux de se faire vacciner devront au préalable prendre rendez-vous via la plateforme doctolib. Les reservations en ligne peuvent théoriquement se faire à partir de ce mardi à midi. Théoriquement, car dans un premier temps, les réservations n'étaient possibles que pour une deuxième injection. Et en début d'après-midi, ce mardi, aucun créneau n'était disponible

Prise de rendez-vous impossible
Prise de rendez-vous impossible © Jean-François Géa

Qui y a droit ?

Dans un premier temps, ce vaccinodrome ne sera ouvert qu'aux personnes prioritaires comme elles ont été définies par la stratégie nationale de vaccination.

Ne seront donc autorisées à prendre rendez-vous pour la piqûre, que les personnes âgées de plus de 70 ans et les personnes de plus de 50 ans, souffrant de comorbidités.

Les volontaires devront se munir de leur carte vitale, et d'une pièce d'identité. A ces documents s'ajoute une attestation médicale pour les personnes de plus de 50 ans éligibles. 

Les nombreux médecins présents sur place s'assureront que les personnes sont bien prioritaires et que leur état de santé est compatible avec la vaccination

Bénédicte Motte, directrice Gironde à l'ARS Nouvelle-Aquitaine

Le centre est accessible  en Tramway (Ligne C) en bus (Lignes 15, 25,37 et 73) et en voiture (parking gratuit).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19