Cap Ferret : des travaux de réensablement d'urgence pour réparer les dégâts de la tempête

Le ballet des camions pour réensabler la pointe du Cap Ferret, mercredi 2 octobre. / © Serge Guynier
Le ballet des camions pour réensabler la pointe du Cap Ferret, mercredi 2 octobre. / © Serge Guynier

Les travaux de réensablement d'urgence ont commencé sur les sites de la pointe du Cap Ferret, en Gironde,  endommagés par le coup de vent de dimanche 29 septembre. 

Par Christine Le Hesran

Le ballet des camions a commencé pour les travaux de renforcement du cordon dunaire. Ils sont lancés depuis ce mercredi matin pour réparer les dégâts. Les pelleteuses prélèvent le sable sur la plage côté océan, à hauteur des blockhaus, et les camions l'amènent là où les besoins sont avérés, quartier du Belvédère.

Il s'agit de remettre du sable pour éviter tout risque de brèche et protéger les habitations qui sont en arrière de la dune
Aurélie Delabre - Directrice de cabinet du Maire de Lège-Cap-Ferret


Les services techniques en action n'ont pas encore d'idée précise de la quantité de sable qui sera nécessaire. 

Voici les explications d'Aurélie Delabre - Directrice de cabinet du Maire de Lège-Cap-Ferret - ►
 
Cap Ferret : des travaux de réensablement d'urgence pour réparer les dégâts de la tempête
Aurélie Delabre Directrice de cabinet du Maire de Lège-Cap-Ferret

Une fois de plus, l'océan est monté haut à l'occasion des grandes marées dimanche 29 septembre, avec un coefficient à 115. A tel point que la pointe du Cap Ferret a de nouveau souffert. 
 
Travaux prélèvements de sable pointe du Cap Ferret / © Serge Guynier
Travaux prélèvements de sable pointe du Cap Ferret / © Serge Guynier

La pointe de la presqu’île, là où est Benoît Bartherotte lutte contre l'avancée de l'océan depuis longtemps, a été sous les assauts des vagues au plus fort de la marée vers 19 heures. 
Des paquets de sables sont partis dans l'océan. Cette séquence a été filmée et publiée sur la page Facebook " La pointe du Cap Ferret ". ►

" En regardant vers l'ouest depuis le musoir qui se trouve à l'extrémité sud de la digue de Benoît Bartherotte on peut voir l'important recul du trait de côte et la dangereuse falaise de sable qui s'est créée. " apprend-on des témoins de la séquence. 
 


De fait, " l'essentiel du sable qui avait été apporté avant l'été devant le belvédère et le Mirador a été emporté... " lit-on. 

Les services de la municipalité de Lège-Cap-Ferret, du Siba, de l’entreprise GEA Bassin ont donc conclu sur place mardi à l'urgence de l’opération de réensablement d’urgence, en coordination avec les services de l'Etat..
 
Les grands travaux après la tempête pour collecter du sable au Cap Ferret / © Serge Guynier
Les grands travaux après la tempête pour collecter du sable au Cap Ferret / © Serge Guynier

 La région, l'Etat et l'Europe participent au financement des travaux et 20 % sont à la charge de la commune. Mais le montant de la facture n'est pa encore étalbie pour cette intervention précise.

Le combat contre les assauts de l'océan lors des tempêtes, comment fait-on pour prévenir les brèches dans les dunes et protéger les habitations ? ► 
 
Cap Ferret : travaux de réensablement d'urgence


 

Sur le même sujet

La brûlante question de la gestion des déchets

Les + Lus