Noyades à Carcans: emportés par un courant de baïne, un père et sa fille sont décédés, le fils est porté disparu

C'est en fait un père et ses enfants qui ont été emportés par un courant de baïne, jeudi après-midi vers 15h. La mère et un autre enfant ont pu être secourus par les sauveteurs. Les recherches ont repris vendredi matin pour tenter de retrouver le garçon de 13 ans.
© préfecture maritime
La gendarmerie nationale a repris les recherches vendredi matin pour tenter de retrouver le corps de l'adolescent disparu en mer jeudi après-midi. Un hélicoptère doit à nouveau survoler la zone de la plage de Carcans et les environs, et une patrouille de la compagnie de gendarmerie de Lesparre va effectuer des recherches au sol. Une enquête pour disparition a été ouverte.

La famille de cinq personnes avait choisi de se baigner dans une zone non surveillée, la plage du Crohot des cavales, sur la commune littorale de Carcans en Gironde. 

 
 
Les pompiers ont été alertés vers 14h45 car un père et deux de ses enfants ont été emportés par un courant de baïne et avaient du mal à regagner le bord. La préfecture maritime de l'Atlantique est alors alertée et précise dans un communiqué : "A 15h10, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) d’Etel est alerté par les sapeurs-pompiers de Gironde qu’une famille se trouve difficulté en mer, alors qu’elle se baigne dans une zone non surveillée du secteur de Carcans (33)."
 Les secours sont intervenus mais malheureusement le père de 46 ans est décédé ainsi que sa fille de 17 ans. L'autre enfant, un adolescent de 13 ans, était toujours recherché par les secours.
Un hélicoptère militaire est venu renforcer le dispositif pour aider aux recherches.
La mère et le troisième enfant, n'ayant pas été se baigner, sont eux indemnes. La famille était en vacances. 

►Appel à la plus grande prudence en cette période de grandes marée


L'adolescent n'avait toujours pas été retrouvé vers 20h ce jeudi soir et la tombée de la nuit devrait interrompre les recherches. La préfecture maritime apporte ces détails : " A 16H02, l’équipage de l’hélicoptère Dragon 33 repère une des victimes dont le décès est malheureusement constaté par le médecin du bord. Après plusieurs heures de recherches et faute d’éléments nouveaux, le préfet maritime de l’Atlantique décide de suspendre les recherches par moyens dirigés à 18H54. Le bilan est de deux personnes décédées, un disparu en mer et deux personnes secourues."

Vendredi matin, l'adolescent n'a toujours pas été retrouvé. 

La côte aquitaine a été tristement endeuillée ce jeudi 20 août avec une autre noyade survenue dans l'océan à Biscarrose dans les Landes. Ce qui conduit la préfecture maritime de l'Atlantique à mettre en garde les baigneurs en cette période de grande marée :  

Après le décès de trois baigneurs et la disparition en mer d’un quatrième, aujourd’hui sur le littoral atlantique, la Préfecture Maritime de l’Atlantique appelle tous les pratiquants de loisirs nautiques et de plage à la plus grande vigilance. Le soleil ne doit pas faire oublier la dangerosité de la mer et les risques de noyade, renforcés par les grandes marées et la météo, fortement dégradée par la passage de la tempête Helena.

Préfecture maritime de l'Atlantique ( Brest

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société littoral environnement noyade faits divers disparition