Couach : l'Arabie Soudite intéressée par ses patrouilleurs

Basée à Gujan-Mestras, l'entreprise Couach serait bien parti pour vendre 34 patrouilleurs à l'Arabie Saoudite, selon La Tribune. Un contrat estimé à 600 millions de dollars.

© Crédits : Couach
Selon nos confrères de la Tribune un contrat aurait été signé la semaine dernière, ne resterait lus qu'à le faire avaliser par le ministre saoudien de la Défense.

Un choix qui peut surprendre. Le petit chantier naval choisi au détriment de Piriou/DCNS ? Visiblement, la nouvelle ferait tousser certains responsables à Paris.

Ce contrat aurait été signé par ODAS, la société qui représente en Arabie Saoudite l'Etat français. ODAS aurait visiblement apporté les "garanties financières dans le cadre de cette signature". De quoi peut etre rassurer ceux qui douteraient de la capacité de Couach à "exécuter une telle commande et à en assumer les risques financiers".

Créée en 1897 Couach appartient à la société Nepteam (holding détenue par des investisseurs girondins). Elle a de tout temps construit des yachts et développe depuis les années 70 une gamme de vedettes de surveillances puis des patrouilleurs.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie nautisme loisirs sorties et loisirs défense société sécurité