Gironde : l'UMIH suspend l'expérimentation de son bracelet pour fluidifier le contrôle du pass sanitaire

Il devait être distribué à 20.000 clients réguliers des hôtels et restaurants de Gironde. Le bracelet déployé par l'UMIH cette semaine à titre d'expérimentation restera pour l'instant dans les tiroirs, annonce le représentant du syndicat des hôteliers et restaurateurs Laurent Tournier.

L'expérimentation tentée par l'UMIH en Gironde n'aura duré qu'une seule journée... Le dispositif a été suspendu ce jeudi 19 août, nous indique ce soir Laurent Tournier, président du syndicat des hôteliers et restaurateurs dans le département. 

Ce bracelet devrait être distribué à 20.000 clients récurrents en Gironde, en accord avec la préfecture, à titre expérimental. Pour en bénéficier, il était nécessaire de présenter une fois son pass sanitaire valide (avec schéma de vaccination complète). 

"Malheureusement, en accord avec les autorités, j'ai pris la décision de suspendre cette expérimentation" regrette Laurent Tournier, qui déplore que le dispositif ait été mal compris. "Il ne s'agissait pas de remplacer le pass sanitaire", souligne-t-il. 

Lors de la présentation du bracelet, il avait indiqué que ce dernier serait utilisé de façon "confidentielle", surtout pour les clients des hôtels-restaurants en demi-pension ou pension complète, devant présenter leur pass plusieurs fois par jour. 

Le patron de l'UMIH en Gironde ajoute qu'il ne s'agit que d'une suspension, et espère que le bracelet pourra être utilisé lorsque "nous aurons eu le temps d'expliquer correctement en quoi il consiste". 

Contrôle du pass sanitaire : le flop du bracelet expérimenté par l'UMIH en Gironde

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société tourisme économie