Gironde : le Reggae SunSka festival à nouveau annulé

Le plus grand festival musique de Gironde est annulé pour la deuxième année consécutive. Trop de questions restaient sans réponse sur les conditions d’accueil du public. Les organisateurs n’avaient pas les moyens de s’adapter en seulement trois mois.

Le festival Reggae Sun SKa - la grande inconnue pour l'édition 2020 -
Le festival Reggae Sun SKa - la grande inconnue pour l'édition 2020 - © Fabien Cottereau MAXPPP

« Depuis début 2021, tout le monde était dans les starting blocks pour préparer cette édition », regrette Fred Lachaize, directeur du festival. Une énorme déception pour les organisateurs mais aussi pour son public fidèle. Lors de la dernière édition en 2019, 27 000 personnes s’étaient donné rendez-vous à Vertheuil dans le Médoc pour une série de concerts toujours très attendus par les amateurs de reggae.

Suite aux annonces du gouvernement sur les possibilités désormais accordées au monde de la culture, les organisateurs travaillaient sur un festival avec une jauge de 5000 personnes, mais beaucoup de points restaient à éclaircir sur les conditions d’accueil du public.

« Habituellement il nous faut une année pour pouvoir monter un évènement, là en trois mois sans avoir de réponses sur le protocole sanitaire à appliquer, la question de la restauration… », se désole Fred Lachaize. «  Il y avait toute la question de la circulation. Le camping n’en parlons pas… ».

Talence en Gironde, le 06 août 2017 20°édition du Reggae Sun Ska Festival avec sur scène le groupe Harrison Strafford
Talence en Gironde, le 06 août 2017 20°édition du Reggae Sun Ska Festival avec sur scène le groupe Harrison Strafford © Fabien Cottereau MAXPPP

Parmi les interrogations qui planaient : la nécessité d’être vacciné ? Testé ? Qui allait contrôler ces données ? Qui allait aider les organisateurs à financer les surcoûts liés à ces dispositifs ? Initialement prévu du 6 au 8 août prochain, le festival est donc finalement annulé.

Le Reggae Sun Ska est-il menacé à plus long terme ? On sait ses finances fragiles, alors ces annulations deux années consécutives vont-elles plomber la survie du festival ? Non, répond Fred Lachaize. Car avec son label Saoul Beat Music, les productions d’album ont pu continuer durant la  pandémie. Objectif : ne pas perdre des parts de marché. « C’est impératif, il faut continuer d’une part à exister et il faut que nos artistes continuent à travailler, continuer de produire, d’écrire de la musique pour bien évidemment être prêt quand tout va reprendre ».

Par ailleurs, l’été ne sera pas dépourvu de raggae pour autant puisque les « jeudis du Sun Ska » auront bien lieu dès le 8 juillet avec une forme artistique légère avec un nombre de places limité. La tournée des plages du Sun Ska sillonnera bien elle aussi les routes de la région avec des concerts gratuits au bord de l’eau.

Et pour ceux qui avaient déjà pris leurs place pour le Reggae Sun Ska début août, sachez que vous avez jusqu’au 15 juin pour vous faire rembourser.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture festival événements sorties et loisirs covid-19 santé société