• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gironde : Ludovic Freygefond, secrétaire du PS, entendu dans une affaire de harcèlement

© MAXPPP
© MAXPPP

Le secrétaire du Parti socialiste en Gironde, Ludovic Freygefond, a été placé en garde à vue, plusieurs heures mercredi, dans le cadre d'une enquête faisant suite à une plainte pour "harcèlement" déposée par un ancien collaborateur. Un double harcèlement selon lui :"sentimental" et professionnel.

Par CB et AFP

"Mon client rongeait son frein depuis un an et demi (date du dépôt de la plainte le visant, ndlr) et cela a été pour lui l'occasion de s'exprimer", a déclaré Me
Jean Gonthier, son avocat, confirmant une information révélée par le site Sudouest.fr.

La garde à vue, qui a démarré en milieu de matinée, a été levée au courant de l'après-midi vers 15H30, a précisé l'avocat.

La plainte avait été déposée en septembre 2012 par Alexandre Metzinger, directeur de cabinet de M. Freygefond pendant trois ans, jusqu'en mars 2012 lorsqu'il était maire du Taillan-Médoc (Gironde), mandat qu'il a assumé entre 2001 et 2014. Elle avait déclenché l'ouverture d'une enquête préliminaire
par le parquet de Bordeaux.


Un penchant sentimental

Selon le plaignant, le maire l'avait harcelé à plusieurs titres, d'une part ayant un penchant sentimental pour lui, et d'autre part le soumettant à des cadences de travail infernales. 
Après l'annonce de son départ,  le maire l'aurait en outre menacé, l'assurant qu'il lui barrerait la route pour travailler dans la région.

M. Freygefond a, de son côté, déposé en janvier 2013 une plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre cet ancien collaborateur, a rappelé son avocat.

Regardez le reportage de Martine Chambon et Thierry Julien.
garde à vue de Ludovic Freygefond

Sur le même sujet

A Arcachon, la cabane 52 se refait une jeunesse

Les + Lus