Gironde : à Tabanac, les confréries célèbrent la fête de la Palombe

C'était le rendez-vous des chasseurs de palombes, ce samedi 29 février, à Tabanac en Gironde. Plusieurs confréries se sont réunies autour de leur passion. 

© France 3 Aquitaine
Mûre de Tabanac, Cruches de Sadirac, Cagouilles de Créon ou Tricandilles de Saint-Caprais, il ne s'agit pas là du palmarès des mets locaux mais bien des différentes confréries de palombiers de la région. Elles se sont réunies ce samedi à Tabanac, près de Langoiran, pour la fête de la Palombe. 
 
Les confréries de l'Entre-deux-Mers s'étaient réunies ce samedi, pour la fête de la Palombe.
Les confréries de l'Entre-deux-Mers s'étaient réunies ce samedi, pour la fête de la Palombe. © France 3 Aquitaine
 

Visite d'une palombière


Les confréries ont défilé dans la ville avant de bénir les palombes, en remerciement pour leur protection. 

La fête a continué avec le traditionnel lâcher de palombes devant le portail de l'église.

Dans l'après-midi, la visite d'une palombière était organisée, une occasion de découvrir de l'intérieur ces cabanes dans les arbres. 

Et quant à la prononciation, entre palombiers en Dordogne ou paloumayre dans l'Entre-deux-Mers, chacun à son explication. 

"C'est un peu comme de l'occitan. Dans l'Entre-deux-Mers, on dit "paloumayre", ca tire un peu sur la langue", explique Jean-Pierre Bugeade, propriétaire de palombière.
 
La visite d'une palombière était organisée. "Une trois étoiles", glisse l'un des chasseurs.
La visite d'une palombière était organisée. "Une trois étoiles", glisse l'un des chasseurs. © France 3 Aquitaine
 

Record du nombre de palombes


Mais cette fête était aussi le moment de faire le point sur l'année passée. Avec 128 000 palombes dénombrées en décembre, les chasseurs sont satisfaits. Elles ne sont généralement que 60 000 dans la région, en hiver.

"Ces oiseaux sont restés ici pour s'alimenter, car nous avons des maïs plus importants et les glands sont restés sur les arbres", détaille Cédric Cugny, membre de la fédération des chasseurs.
 
128 000 palombes ont été comptabilisées en décembre, le double de leur nombre habituel.
128 000 palombes ont été comptabilisées en décembre, le double de leur nombre habituel. © France 3 Aquitaine


Un avantage donc, pour ces chasseurs de l'Entre-deux-Mers. Avec des forêts peu denses, les volatiles restent rarement dans la région et préfèrent d'habitude les paysages espagnols ou portugais.

"On est dans un couloir de migrations et on voit les palombes avant les chasseurs landais", raconte Jacques Gaye, grand maître de la confrérie de la palombe de l'Entre-deux Mers.

Après un concours de roucoulayres, la fête de la Palombe s'achèvera ce soir sur un dîner de 250 convives, avec au menu… Des sangliers, à défaut de palombes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture tradition chasse sorties et loisirs