Gironde : tsunami pour les candidats de La république en Marche le PS en difficulté

C'est un raz-de-marée pour la République en Marche en tête dans toutes les circonscriptions. La gauche perd beaucoup.

Par Christophe Roux

Assurément, il y a aura un énorme renvouellement des visages girondins à l'Assemblée Nationale. Le PS qui détenait 11 circonscriptions sur 12 en perd 5 lors de ce premier tour. La chute risque d'être rude.
A part Florent Boudié, déjà député PS dans l'ancienne Assemblée, ou le maire de Ludon-Médoc Benoit Simian, tous ceux qui arrivent en tête sont des candidats issues de la société civile ou des élus locaux municipaux ou régionaux. L'abstention est à la hausse mais moins forte que dans les autres départements de la région. 

Voici ce que l'on peut retenir de ce premier tour 

Eliminée dès le premier tour : Michèle Delaunay ancienne ministre socialiste dans la 2 e circonscription de Bordeaux
► Perdues pour le PS :
  • la 1ère où le candidat PS est en 4 è place
  • La 2e Michèle Delaunay
  • La 3e où Naïma Charaï est éliminée
► Deux duels La république en Marche face au FN
  • la 10e Florent Boudié face à Sandrine Chadourne
  • la 11e Véronique Hammerer face à Edwige Diaz
► Deux duels La république en Marche face à la France Insoumise 
  • la 3e entre Marek Fetouh LREM contre Loïck Prud'homme
  • la 12e entre Cristelle Dubos LREM face à Christophe Miqueu
►Un duel La république en Marche face aux Républicains
  • La 8e entre Sophie Panonacle et Yves Foulon
► Ballotage défavorable pour le PS face à La République en Marche, y compris pour des personnalités de premier plan, députés sortants
  • La 4e entre Aziz S'Kalli-Bouaziza et Alain David
  • La 5e entre Benoit Simian et Pascale Got
  • La 6e entre Eric Poulliat et Marie Récalde
  • la 7e entre Bérangère Couillard et Bernard Garrigou
  • la 9e entre Sophie Mette et Gilles Savary

VOIR OU REVOIR NOTRE LIVE DE LA SOIRÉE ÉLECTORALE ET LES RÉACTIONS


 



 

 


 

 

Sur le même sujet

Les + Lus