• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La communauté musulmane de Lesparre choquée après la profanation de la salle de prière

La salle de prière de Lesparre profanée
La salle de prière de Lesparre profanée

Émotion et incompréhension à Lesparre en Gironde. Dans la nuit de vendredi à samedi, et pour la deuxième fois en quatre jours, des croix gammées ont été peintes sur la façade d'une petite salle de prière musulmane. Des actes condamnés par le ministre de l'Intérieur Manuel Valls

Par Hélène Chauwin avec l'AFP

Mercredi déjà, un incendie avait pu être éteint par l'imam et plusieurs croix gammées avaient été dessinées sur la façade de la maison qui sert de lieu de prière.Cet après-midi, les fidèles exprimaient leur émotion.

"Pour nous, c'est un message fort : on ne veut pas de vous"


Le maire de la commune ne comprend pas. Etonnement également parmi les habitants.

Le reportage de Marie Neuville et Olivier Prax :

Incompréhension et émotion à Lesparre après une nouvelle profanation

Les gendarmes ont aussi découvert des croix gammées sur un véhicule garé à proximité de la salle.



 / ©
/ ©

Hier, samedi soir, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls avait assuré de la mobilisation des enquêteurs pour retrouver les auteurs de ces actes "intolérables".  
"Manuel Valls condamne très sévèrement la profanation par des inscriptions néo-nazies de la mosquée de Lesparre Médoc en Gironde", a indiqué le ministère dans un communiqué. Cette profanation, rappelle-t-il, "survient trois jours après que de précédentes dégradations accompagnées d'une tentative d'incendie volontaire ont visé ce même lieu de culte".
Manuel Valls "apporte son entier soutien à l'ensemble de la communauté musulmane girondine". Il assure de la "pleine mobilisation des enquêteurs la gendarmerie nationale pour identifier, interpeller et déférer à la Justice le ou les responsables de ces actes intolérables".

L'enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Bordeaux.


Sur le même sujet

Dans les gorges de Kakuetta, n'oubliez pas d'écouter les petits oiseaux

Les + Lus