La crevette blanche, une espèce particulièrement abondante dans l'estuaire de la Gironde

On en trouve dans la Loire et dans la Seine, mais c'est dans l'estuaire girondin que la crevette blanche se plaît le plus. C'est le seul endroit où on la trouve toute l'année en abondance. La pêche, commencée en juin, s'arrêtera en Novembre. 

Les quelques pêcheurs professionnels qui s'intéressent à la crevette blanche dans l'estuaire partent chaque matin, au lever du soleil, relever leurs nasses. Ce sont des sortes de paniers, dans lesquels ils mettent des appâts, souvent des morceaux de maquereaux. Les crevettes, attirées, se laissent piéger. 


Les pêcheurs doivent les capturer vivantes. Ils en ramassent en moyenne 20 à 30 kg par jour dans la pleine période. Et 12 à 14 tonnes par an sur l'ensemble de l'année, tous professionnels confondus.

Cette crevette, dont la pêche est strictement réglementée et nécessite un permis, est transparente dans l'eau. Elle prend sa couleur blanche à la cuisson.
Elle peut atteindre jusqu'à 7cm. Un vrai régal à l'apéro une fois cuite avec de la badiane, du sel, du poivre, du laurier et du fenouil.



Regardez le reportage d'América Lopez et Ludovic Cagnato réalisé à St Louis-de-Montferrand :


Intervenant de ce reportage : 
- Jacques Vecci dit Jacky, pêcheur professionnel