Lanton : 13 décès et 48 résidents positifs à la covid-19 dans un EHPAD

48 résidents et 11 employés de cet EHPAD privé de Lanton sur le Bassin d'Arcachon ont été positifs au virus de la covid-19 en  trois semaines. Le cluster a été découvert dès le 15 décembre. 13 décès sont à déplorer parmi les 78 pensionnaires.

La résidence pour personnes âgées "Les Baccharis" doit faire face à une très forte contamination.
La résidence pour personnes âgées "Les Baccharis" doit faire face à une très forte contamination. © J.Chapman

C'est malheureusement une situation que connaissent beaucoup d'établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes en ce moment. Alors que c'est une population à la santé déjà fragilisée, l'apparition du virus peut aller très vite.

C'est à la suite de deux campagnes de dépistage que les contaminations ont été découvertes avec dans un premier temps 27 cas et 5 parmi le personnel. Il faut dire que la plupart des positifs étaient comme on dit "asymptomatiques".

Selon la directrice, Gisèle Gabet-Daycard, dés lors, un confinement a été instauré, des mesures supplémentaires de protection ont été prises avec notamment une interdiction des visites et des tests hebdomadaires. Le tout, en maintenant une communication auprès des famille;

Face à ces premiers résultats, la résidence a dû revoir son organisation pour remplacer le personnel malade. La directrice a pu apprécier la solidarité des professionnels du secteurs via le groupe auquel est affilié la résidence mais également grâce à la plateforme "renfort covid . Ainsi, des professionnels ont pu intégrer l'équipe et ainsi assurer la prise en charge des résidents tout en les préservant de l'épidémie.

Aujourd'hui, le chiffre des contaminations est malheureusement passé à 48 résidents et 11 employés contaminés sur trois semaines. Et surtout 13 décès  des suites de la maladie. 

 

Et la vaccination?

Ici, c'est une chose qui est très attendue,"porteuse d'espoir "selon la directrice qui précise que les résidents positifs, avec ou sans symptômes, devront attendre trois mois avant de pouvoir se faire vacciner. Mais pour les "négatifs", la campagne de vaccination pourra commencer, dit-elle, dès le 1er février 2021. 

 

 

Dans le reste de la région, le virus continue de circuler activement.

Regardez le reportage de Julie Chapman et Dominique Mazères.

Des décès et des contaminations importants dans un EHPAD à Lanton

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société personnes âgées famille