Cet article date de plus de 6 ans

Les propriétaires du Signal à Soulac restent dans l'incertitude

Il y a tout juste 1 an, les tempêtes hivernales et les assauts de l'océan plaçaient l'immeuble "Le Signal" de Soulac au bord de l'effondrement dans la Mer. Aujourd'hui, les négociations d'indemnisation des 78 propriétaires expulsés sont au point mort. Aujourd'hui se tient une réunion importante.
© France 3 Aquitaine
Expulsés depuis février 2014, les 78 co-propriétaires du Signal à Soulac-Sur-Mer ne savent toujours pas comment ou tout simplement, s'ils seront indemnisés. L'immeuble qui menace de s'effondrer dans la mer depuis les intempéries de l'hiver dernier a été estimé à 8 millions d'Euros, mais n'a plus aucune valeur marchande.

Le 14 janvier dernier, Philippe Martin alors ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Énergie s'était rendu dans le Médoc. Il avait annoncé que l'Etat proposait de faire appel aux fonds Barnier (Fonds de prévention des risques naturels majeurs) pour indemniser les propriétaires à hauteur de 50%, à savoir la moitié des frais. 

La proposition n'a pas convaincu les propriétaires de l'immeuble qui ont saisi la justice. Le tribunal administratif ne leur a pas donné raison, estimant que ni l'Etat, ni la communauté de communes de la Point Médoc, ni la commune de Soulac n'étaient responsables de la situation.

Plusieurs problématiques




Aujourd'hui se tient une réunion en présence du Préfet et de la communauté de communes. 


Le Signal Soulac


La situation de la villa  "Surprise" à l'Amélie est un peu différente. L'intérêt architectural de cette villa très traditionnelle de la côte médocaine a été reconnu par le tribunal administratif, ce qui n'est pas le cas de l'immeuble "Le Signal". Ainsi des travaux de consolidation ont été mis en place. De plus, la zone qui entoure " Surprise" présente un fort intérêt économique, du à la présence de plusieurs campings. Des travaux pour sauver la villa ont été réalisés cet été. 
 

La Villa Surprise sur la plage de l'Amélie de Soulac-sur-Mer en grand danger depuis les grandes marées du début d'année 2014
La Villa Surprise sur la plage de l'Amélie de Soulac-sur-Mer en grand danger depuis les grandes marées du début d'année 2014 © JP Muller / AFP
La Villa Surprise en équilibre sur la dune à Soulac s/Mer, le 29 janvier 2014
La Villa Surprise en équilibre sur la dune à Soulac s/Mer, le 29 janvier 2014 © France 3 Aquitaine
© France 3

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries économie littoral archives environnement