Lussac : un terrain de tennis couvert crée la discorde

© FTV
© FTV

Population et mairie s'opposent depuis plusieurs années autour d'un terrain de tennis couvert. Les uns dénoncent un passage en force sur fond de pollution visuelle. Les autres mettent en avant un équipement sportif utile aux écoliers et administrés.

Par C.O

Dans la commune proche de Libourne ce terrain de tennis n'en finit plus de créer des rebondissements. Installé dans une zone naturelle protégée à vocation agricole ou viticole, le terrain est loin de faire l'unanimité.

Le propriétaire du château de Bellevue a découvert l'édifice en revenant d'un voyage à New York. Et la vie est à son goût gâché par le terrain.  

"J'ai l'impression d'avoir une verrue devant moi tous les jours et c'est triste pour l'environnement" se lamente-t-il.


Le dossier d'urbanisme a été instruit par la DDE et elle affirme qu'elle n'avait aucune raison de ne pas signer le permis de construire. La mairie elle met en avant un édifice utile pour les écoliers et les administrés. Si le permis a depuis été annulé, la maire espère bien une requalification prochaine du terrain en zone d'équipement sportif.

L'affaire est donc loin d'être terminée...

Voyez le reportage de Jean-Pierre Stahl et Sylviue Tuscq-Mounet dans lequel interviennent André Chatenoud (propriétaire du château de Bellevue) et  Martine Cluzel (maire de Lussac) :

 

Sur le même sujet

Limoges : détente ou révisions, deux tactiques pour le dernier jour avant le bac

Les + Lus