Littoral : la difficile cohabitation entre phoques et vacanciers !

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.O

Ces derniers jours plusieurs plages girondines ont du être fermées à la baignade du fait de leur présence. Ces phoques ne sont pas méchants mais ils peuvent mordre et sont potentiellement vecteurs de bactéries.

A Montalivet ce week-end, certains ont du se passer des vagues pendant plusieurs heures... En cause, la présence d'un phoque en pleine zone de baignade surveillée ! Par précaution les MNS ont du demander aux vacanciers de sortir de l'eau en attendant que l'animal s'en aille. Le phénomène s'est reproduit plusieurs fois ces derniers jours sur les plages girondines.

Ils sont plusieurs, au moins trois phoques en Gironde, à faire le tour des réseaux sociaux depuis plusieurs mois. Des vidéos amateurs le montrent grimpant sur la planche d'un surfeur, somnolant sur la plage, au milieu de baigneurs au bord de l'eau. Évidemment ils attisent la curiosité. Oui mais voilà ils peuvent aussi être agressifs à certains moments.

Hier sur la plage de Montalivet, un phoque a attaqué six personnes : combinaisons arrachées, morsure dans le cou. En fait le phoque, est en pleine période de reproduction. Et il a tendance à confondre les baigneurs avec ses congénères... Résultat, l'animal de plus de 120kg leur grimpe sur le dos et à tendance à leur mordre le cou. 

Les autorités demandent donc aux vacanciers de ne pas s'en approcher pour plusieurs raisons. Premièrement, le phoque reste un animal sauvage, il faut donc respecter son espace de liberté. Dans la mesure où il peut être agressif il vaut mieux le laisser tranquille. De plus il peut être vecteur de maladies, autant donc ne pas le toucher.

Voyez notre reportage tourné hier à Montalivet :

Littoral : phoques et vacanciers cohabitent !