Trois noyades mortelles en trois jours sur les plages de Gironde, appel à la prudence des baigneurs

Deux dramatiques accidents sont survenus ce samedi sur le littoral de Gironde. À Lacanau et Grayan-et-l'Hôpital, deux hommes sont décédés après s'être noyés, malgré les efforts de secours pour les réanimer lors de ces deux interventions distinctes. 
Deux jours après la mort d'une jeune femme polonaise, deux nouveaux drames sont survenus sur le littoral aquitain ce samedi 12 octobre.

Peu après midi, c'est un baigneur, âgé de 64 ans et originaire de la région, qui s'est noyé alors qu'il profitait de la plage en famille au lieu-dit Devinas à la limite entre Lacanau et Carcans. Malgré l'intervention des secours, il est malheureusement décédé. 

Vers 16 heures, un second homme, âgé de 70 ans et de nationalité française, est décédé dans les mêmes conditions, sur la plage Euronat sud de Grayan-et-l'Hôpital. 
 
 

Faut-il surveiller les plages hors-saison ? 

Soyez prudents si vous voulez profiter de ce week-end quasi estival pour vous baigner dans l'Atlantique, car en ces 12-13 octobre, les plages ne sont plus surveillées, comme le déplore le maire de Carcans Patrick Meiffren. "Nous n'avons pas les moyens financiers de surveiller la plage toute l'année. C'est quelque chose qui coûte très cher" souligne-t-il.

"Rien que sur nos trois stations du sud de la communauté de communes, Hourtin, Carcans et Lacanau, la surveillance des plages pendant toute la saison estivale coûte 1,2 millions d'euros. Effectivement, en arrière-saison, lorsqu'on a des très beaux week-ends comme aujourd'hui, on se pose de grosses questions et nous sommes très inquiets" regrette Patrick Meiffre, interviewé dans le reportage ci-dessous. 
 

Reportage : trois noyades mortelles en trois jours en Gironde 
Trois noyades mortelles en quelques jours sur le littoral de Gironde


Après cette succession d'accidents dramatiques, la préfecture maritime de l'Atlantique rappelle aux baigneurs les règles de prudence. 
 
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral noyade faits divers