• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Paris 2024 : Lacanau défend sa place pour les compétitions de surf

© F3A
© F3A

Biarritz, Lacanau ou encore Hossegor, les villes littorales propices au surf dans la région veulent toutes accueillir les potentielles compétitions olympiques de surf en 2024. 

Par Anne-Flore Roulette

Les surfeurs landais salivent déjà depuis l'annonce du retrait de Los Angeles pour les Jeux Olympiques 2024... Lacanau s'est en effet proposé pour accueillir les compétitions de surf. 

Le dossier JO 2024 a déjà été présenté en mai dernier à l'occasion d'une visite des représentants du CIO à Bordeaux. Le maire de Lacanau, Laurent Peyrondet, espère pouvoir grâce au surf développé l'économie et les transports de la ville. 

Notre principal atout c'est notre environnement, et le deuxième c'est bien sûr notre candidature avec Bordeaux Métropole avec qui nous avons déjà de nombreux partenariats aujourd'hui. 


La compétition olympique se déroulera au mois d'août, période peu propice aux grosses vagues à Lacanau. Bien que le milieu naturel soit favorisé, une vague artificielle pourrait aussi être mise en place dans un bassin comme c'est déjà le cas au Pays Basque espagnol.

Mais avant toute chose : patience. L'attribution des villes ne se fera qu'en 2018.  Et avant ça, il faut attendre la décision officielle en faveur ou non de Paris 2024 qui sera rendue en septembre prochain à Lima (Pérou). 


► Pour voir ou revoir le reportage en entier :

Paris 2024 : Lacanau défend sa place pour les compétitions de surf

A lire aussi

Sur le même sujet

Une passe à poisson sur le barrage de Mauzac et Grand Castang

Les + Lus