Pauillac : quatre personnes déférées après avoir roué de coups un gendarme

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.O

Les faits se sont produits dans la nuit de jeudi à vendredi. Les auteurs présumés des faits ne savaient pas que leur victime était un gendarme. Ils ont été déférés ce matin au parquet de Bordeaux.



Les quatre agresseurs présumés ont été déférés au parquet ce samedi matin. Trois d’entre eux sont poursuivis pour violences en réunion sous l’emprise d’alcool, et un pour refus d’obtempérer.



Dans la nuit de jeudi à vendredi à Pauillac, vers minuit, un homme sort de chez lui pour demander à deux couples qui écoutaient de la musique dans leur voiture de bien vouloir baisser le son. L’homme s’en va, regagne son domicile et réalise qu’il n’a pas été entendu. Il retourne voir les personnes stationnées non loin de chez lui. Il est alors roué de coups. Il trouve refuge chez lui où il est rejoint par ses agresseurs qui continuent de le frapper. "A aucun moment, la victime n’a fait mention de son statut de gendarme", précise la gendarmerie de la Gironde.

 

La victime, soufrant de contusions, a été évacuée à la clinique de Lesparre, ainsi que sa compagne, choquée. Les quatre auteurs présumés des faits ont été arrêtés vendredi.



Après avoir été entendus par la gendarmerie de Lesparre dans le cadre de leur garde à vue, ils ont été déférés au parquet de Bordeaux ce matin matin.



 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité