• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Voile : Lalou Roucayrol termine deuxième de la Drheam-Cup

L'année dernière, il avait gagné. Mais cette fois-ci, le skippeur médocais a surtout voulu bien prendre en main son Multi 50 Arkema avant la Route du Rhum, son objectif principal. / © Team Arkema Lalou Multi
L'année dernière, il avait gagné. Mais cette fois-ci, le skippeur médocais a surtout voulu bien prendre en main son Multi 50 Arkema avant la Route du Rhum, son objectif principal. / © Team Arkema Lalou Multi

Après sa victoire l'année dernière sur la Drheam Cup, le skipper médocais a terminé deuxième de cette nouvelle édition. Parti de la Trinité-sur-Mer le 23 juillet, Lalou Roucayrol est arrivé à Cherbourg à 11h20 vendredi 27 juillet. 

Par Alexandre Muffon Cattin

Un parcours de 736 milles à destination de Cherbourg via le fameux rocher du Fastnet au sud de l'Irlande en partant de la Trinité-sur-Mer.

Au bout de cinq jours de navigation, Lalou Roucayrol a terminé deuxième de la Drheam Cup qu'il avait remportée l'année dernière. 
 



Prendre en main son bateau



La compétition lui a surtout permis de bien prendre en main son bateau, le Multi 50 Arkema, avec ses nouveautés à bord, notamment le pilote automatique.

Depuis mi-mai, le navigateur s'entraîne spécifiquement pour la navigation en solitaire. Cette coupe lui a permis de se stimuler et de se préparer davantage. 

 

Prêt pour la Route du Rhum



"La Dhream Cup constitue un superbe banc d’essai pour s’étalonner et se jauger face à la concurrence", annonçait-il avant la course.

Le skippeur est donc fin prêt, ou presque, pour la Route du Rhum en novembre prochain. Une compétition mythique qu'il espère bien gagner, mais il va falloir être vigilant, il le sait : "la moindre erreur on la paie cash".

 

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus