Pour Sylvie Violan "L'Echappée Belle n'est pas réservée au jeune public"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Chauwin
M. et Mme Poiseau- l'arbre à vache
M. et Mme Poiseau- l'arbre à vache © Vincent Vanhecke

L'Echappée Belle s'installe à Blanquefort près de Bordeaux jusqu'au 7 juin. Au programme :  28 spectacles, 25 compagnies invitées. Des journées conçues pour les scolaires en semaine, pour le grand public le week-end. Sa directrice, Sylvie Violan, présente la 23ème édition. 

Et elle est sereine. La météo est radieuse toute la semaine. Le public déjà là.

"Cette année, on poursuit les nouveautés qui ont marché les années précédentes. 
L'inauguration à Majolan est un temps tourné vers les balades aux sons de la nature. C'est un moment de convivialité avec son pique-nique attendu par le public.

Pour les scolaires, on continue de proposer les escapades. On offre un partage avec les artistes et pas seulement un spectacle. On veut sortir de ce rapport de consommation au spectacle. Les enfants peuvent échanger avec les artistes. Ils peuvent aussi pratiquer. Ils appréhendent le spectacle autrement et peuvent comprendre que c'est aussi une démarche artistique, un savoir-faire.

Le week-end, nous proposons des spectacles pour tous les âges. Il y a une confusion. Le festival est marqué "jeune public" alors que le week-end, nous renouvelons l'offre dans un esprit "théâtre de rue". Nous avons une programmation très variée avec de la danse, du cirque, du théâtre d'objets...

Et comme l'an dernier, nous terminons la journée de samedi par l'Echappée boum. Elle est animée cette année par El selector Andaluz."

L'Echappée Belle se déroule jusqu'au 7 juin au parc Fongravey à Blanquefort près de Bordeaux. Tout le programme sur le site du Festival Echappée Belle
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.