Une grosse tortue d'Amérique du nord retrouvée dans un fossé en Corrèze

Une tortue serpentine a été retrouvée dans un fossé sur la commune d'Ayen en Corrèze ce dimanche 10 mai. Un specimen de 6,5 kilos, vorace, pouvant infliger des morsures très graves, vraisemblablement relâché dans la nature. L'aquarium de Limoges l'a récupéré ce lundi 18 mai.

La tortue serpentine retrouvée dans un fossé prend la pose à la clinique vétérinaire d'Objat en Corrèze
La tortue serpentine retrouvée dans un fossé prend la pose à la clinique vétérinaire d'Objat en Corrèze © clinique vétérinaire d'Objat
Dans un fossé, dimanche 10 mai, au lieu-dit La Brousse près d'Ayen en Corrèze, des promeneurs remarquent une carapace en mouvement. Un vétérinaire de la clinique d'Objat est aussitôt alerté et découvre une grosse tortue, pas une Cistude d'Europe mais une Chelydra serpentina de 6,5 kilos.
 

Gare aux doigts !

Le bec de la tortue serpentine peut être aussi tranchant qu'un rasoir
Le bec de la tortue serpentine peut être aussi tranchant qu'un rasoir © Pixabay
Cette tortue serpentine que l'on trouve rarement sous nos contrées, originaire d'Amérique du Nord, a notamment pour surnom "la hargneuse".

Son long cou, une grande puissance au niveau de la mâchoire ainsi qu'un bec très recourbé font de cet animal un redoutable prédateur pour les poissons, amphibiens, serpents, oiseaux d'eau et pour... nos doigts !

Nous avons récupéré cette tortue à la clinique il y a une semaine. Elle avait l'air moyennement sympathique mais nous avons fait attention en la manipulant. Elle a été baignée plusieurs fois, maintenue sous un drap humide. Nous lui avons donné de la nourriture pour chats. (Jean-Michel Lavergne, vétérinaire à la clinique d'Objat)

La clinique d'Objat contacte alors sans succès un zoo dans le Lot, puis, grâce au réseau des vétérinaires, l'aquarium du Limousin à Limoges. Ce dernier se dit intéressé pour adopter la tortue serpentine.

Allez Hop ! Dans l'aquarium...

La tortue serpentine possède une longue queue pourvue d'écailles
La tortue serpentine possède une longue queue pourvue d'écailles © Clinique vétérinaire d'Objat

Ce sont des animaux spectaculaires et très dangereux. Avec son long cou, elle peut mordre jusqu'à sa patte-arrière. Et quand elle mord, elle ne lâche pas, elle peut facilement vous sectionner le doigt ! (David Branthome, responsable de l'aquarium de Limoges)

Le responsable de l'aquarium de Limoges a récupéré la tortue ce lundi 18 mai. Vraisemblablement relâchée en milieu naturel par un propriétaire indélicat, la serpentine ne possède pas de puce d'identification.

C'est un garçon et il s'appelle Serpentard !

La tortue serpentine tenue précautionneusement par David Branthome, responsable de l'aquarium du Limousin
La tortue serpentine tenue précautionneusement par David Branthome, responsable de l'aquarium du Limousin © Aquarium du Limousin
 

Serpentard va passer deux mois en quarantaine chez nous avant d'être montrée au public. Ensuite, la tortue sera pucée et inscrite au registre national des animaux dangereux.(David Branthome, responsable de l'aquarium de Limoges)

Même si cette espèce a été observée dans une vingtaine de départements français, contrairement à la tortue de Floride, la Chelydra serpentina n'est pas considérée comme invasive. L'aquarium du Limousin a déjà eu deux Serpentines par le passé.
Tortues de Floride à l'aquarium du Limousin
Tortues de Floride à l'aquarium du Limousin © Aquarium du Limousin
L'aquarium du Limousin est, certes, un site touristique mais avant tout un refuge animalier. Chaque semaine il accueille en moyenne une tortue et 5 poissons abandonnés. Floride, Chinoise, Africaine, à carapace molle... outre la Serpentine, 11 espèces de tortues peuvent être admirées dans la structure limougeaude.

Un établissement qui, depuis le déconfinement a rouvert ses portes mais sur RDV uniquement afin que les règles de distanciation physique puissent être respectées.  
Tortue à carapace molle à l'aquarium du Limousin
Tortue à carapace molle à l'aquarium du Limousin © Aquarium du Limousin
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter