Des abus de faiblesses par des démarcheurs signalés par la Police en Haute-Vienne

Appel à la vigilance des personnes vulnérables et de leur famille. Des démarcheurs se présentent aux domiciles et profitent de la faiblesse de personnes âgées et fragiles. Deux enquêtes sont ouvertes au commissariat de Limoges

Abus de faiblesse en Haute-Vienne
Abus de faiblesse en Haute-Vienne © MAXPPP Guillaume Bonnefont

Les services de police de la direction départementale de la sécurité publique signalent quelques cas d’abus de faiblesse par des démarcheurs sur des personnes vulnérables et fragiles en Haute-Vienne. Il convient de se montrer vigilant en famille.

Il y a quelques jours, une femme rend visite à sa mère de 79 ans, souffrant d’une maladie neurodégénérative. A son arrivée dans cette maison de Condat-sur-Vienne, elle constate que le mur d’enceinte de la propriété est nettoyé à l’aide d’un produit chloré. L'octogénaire, n’ayant aucun souvenir d’une visite et d’une commande de travaux, sa fille vérifie les moyens de paiement. Elle constate que 3 chèques manquent dans le chéquier et que deux retraits ont été effectués. Elle dépose alors plainte pour abus de faiblesse au Commissariat central de Limoges.

Le 17 décembre, un homme de 82 ans, demeurant Limoges, rencontre deux individus se disant une société multiservices pour effectuer un devis de travaux. Ces personnes demandent plusieurs chèques d’acompte pour un montant avoisinant les 10 000 €. Non satisfaits, ils proposent à la victime de lui racheter son véhicule SUV de standing très récent. Ils lui font alors quatre chèques à ne retirer qu’ultérieurement dont deux ne sont pas signés. L’octogénaire se rend compte le lendemain de la supercherie. Ce dernier, déjà affaibli par des problèmes de santé, a vu son état se détériorer. Son fils a déposé une plainte pour abus de faiblesse.

Le commissariat de Limoges lance donc un appel à la vigilance auprès des personnes particulièrement vulnérables en raison de leur âge ou de leur état de santé ainsi qu’à leur famille.

Si vous recevez une visite à votre domicile d’un inconnu ou d’un démarcheur, n'ouvrez pas. S’il dit se présenter pour le gaz, l'électricité ou la poste, ou tous autres services connus, demandez-lui sa carte professionnelle ou son ordre de mission

Olivier Carvennec, état-major de la Direction Départementale de la Sécurité Publique

En cas de doute, il est toujours possible de contacter l’entreprise annoncée pour vérifier son existence et solliciter un nouveau rendez-vous en présence d’un tiers.

Si l’nterlocuteur se montre insistant ou menaçant, les services de police rappellent qu’il vaut mieux composer le 17 Police secours.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers personnes âgées société famille