Les gendarmes et les voleurs sont toujours là

Dans la montée de la Chapelle, à 600 mètres de l'arrivée. / © Franck Petit
Dans la montée de la Chapelle, à 600 mètres de l'arrivée. / © Franck Petit

Cette année encore, les gendarmes et les voleurs de temps sont au rendez-vous à Ambazac. Samedi 19 et dimanche 20 mai 2018, pas moins de huit courses étaient organisées. 

Par Gwendolina Duval

Le rendez-vous est toujours un succès. Pour ce weekend de la Pentecôte, tous les coureurs étaient à Ambazac pour la désormais traditionnelle course des gendarmes et des voleurs de temps. 

1600 participants étaient au départ de la course phare de l'événement : le 32km des voleurs de temps avec ses fameuses marches de la Chapelle en fin de parcours. 


Le limousin Damien Laduranty, venu de l'association le Km42 de Saint-Just-le-Martel, a mené tout au long de ce 32km. Mais finalement, frappé par des crampes en fin de parcours, il termine à la 3ème place après 2h18 de course. C'est Julien Cougnaud qui prend la première place du podium avec un temps 2h16, suivi moins d'une minute plus tard par le deuxième : Ludivik Fernandes. 

Chez les femmes, Carole Souchon a remporté la course après 2h50 de course, suivie par Sandy Paulet, en 2h54. Puis de Laura Delplanche occupe la troisième place du podium avec un temps de 3h04.  
 
Depuis 2000, l'événement rassemble plusieurs milliers d'amateurs de course en nature. Pour sa 19e édition, pas moins de huit courses sont au programme, dont le Grand trail du Limousin avec ses 52 km.

L'événement prévoit également des parcours plus courts, des courses réservées aux femmes ou pour les enfants. Et cette année, une nouveauté avec un canitrail : 12 km pour défouler les chiens et leur maître. 


https://youtu.be/ZnSSNXrnACs
Depuis 2000, la cours des gendarmes et des voleurs de temps attire de plus en plus de monde. Devenue incontournable dans la région, elle a toujours autant de succès.

 

Sur le même sujet

Hervé Brunaux raconte les Joliot-Curie à Clairvivre

Les + Lus