« Antidote » : mieux qu’un remède, une cure de jouvence proposée par l’artiste Bernard Lachaniette

Publié le Mis à jour le

Précipitez-vous à Saint-Yrieix-la-Perche, au Centre Culturel Jean-Pierre Fabrègue, pour voir « Antidote », mieux qu'un remède, une jouvence proposée par les œuvres rassemblées de Bernard Lachaniette.
 

Femmes en résilles, poissons, pintades... toutes les grandes icônes de Bernard Lachaniette sont là !



Certaines connues, d'autres crées entre l'été et l'automne dernier, comme ces quatre toiles sur lin, où l'humour, la fantasmagorie et l'érotisme de l'artiste se mêlent dans un joyeux génie protéiforme. 

 

Un artiste touche-à-tout 



Du bronze massif au petit collage, tout chez Lachaniette recèle du détail jubilatoire, comme cette sculpture renfermant estampes et haïkus grivois à découvrir sur demande avisée.



Depuis plus de cinquante ans, au fil des métamorphoses qu'il nous propose, Bernard Lachaniette enchante et s'affirme, bien qu'à contre-courant.







Si l'antidote soigne le poison, Lachaniette soigne lui à la résille et au poisson. Un remède obligatoire. 









Une exposition du 26 janvier au 6 avril 2019 : « Antidote » de Bernard Lachaniette







 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité