Bilan préoccupant de la sécurité routière en Haute-Vienne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pascal Coussy
Voiture accidentée à Saint-Sornin-Leulac le 26-10-2021
Voiture accidentée à Saint-Sornin-Leulac le 26-10-2021 © Mickaël Bonnet / SDIS 87

Alors qu'un tragique accident vient de faire une nouvelle victime en Haute-Vienne, le bilan de la sécurité routière devient préoccupant dans le département.

Un mort, deux blessés. Hier encore, la route a tué, à Saint-Sornin-Leulac en Haute-Vienne.

Depuis le début de l'année, sur les routes du département, on a enregistré 327 accidents. De ces tôles broyées, les secouristes ont extrait 398 personnes blessées et 24 autres qui avaient brutalement perdu la vie.

Un seul mois sans mort sur les routes de Haute-Vienne

Le mois de septembre a été le seul mois de l'année sans tué sur les routes de Haute-Vienne. Un mois relativement calme, 36 accidents et 42 blessés, y compris si on le compare au mois de septembre de l'an dernier.

Mais attention. Le focus sur le seul mois de septembre est trompeur. Si on observe le cumul depuis le début de l'année 2021 et qu'on le compare à l'an dernier sur la même période le nombre de morts a été multiplié par 2.

Et si on les compare à la période 2017/2019 pour éviter le biais de "l'effet COVID" les chiffres sont aussi inquiétants : depuis le 1er janvier 2021, en Haute-Vienne, les accidents ont augmenté de 4%, les blessés de 5% et le nombre de tués de +57%. 

 

A peine arrivée à Limoges, la nouvelle préfète de Haute-Vienne, Fabienne Balussou, a annoncé qu'elle entendait se saisir rapidement de la question. Elle compte évoquer le problème sans tarder avec le Proucreur de la République.

Elle a également donné des instructions pour que les contrôles soient renforcés sur les routes de Haute-Vienne pendant le week-end de la Toussaint.

durée de la vidéo : 27sec
Interview de Fabienne Balussou ©France Télévisions

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.