Coronavirus. Arrêt définitif des compétitions sportives : coup dur pour Feytiat basket 87

Publié le Mis à jour le
Écrit par Robin Spiquel .

Face au Coronavirus, la Fédération Française de Basket Ball (FFBB) a décidé de mettre un terme à la quasi-totalité des compétitions en cours. En Nationale Féminine 1, pas de titre ni d’accession. Un coup dur pour Feytiat Basket 87, leader invaincu, qui espérait la montée. 

Après une longue période de consultation, la décision est tombée : toutes les compétitions de basket de la saison 2019-2020 sont arrêtées définitivement, hormis la Ligue Féminine de Basket. 



En Nationale Féminine 1, championnat dans lequel évoluent le Limoges ABC et Feytiat Basket 87, pas de titre de champion, ni d’accession, ni de relégation.



Pour le Limoges Avenir Basket Club, 7e au classement, cette décision est logique. Son président, Jean-Paul Robert, rappelle que cet arbitrage a été fait dans un contexte de crise sanitaire grave.

 

Le sport à une importance dans nos vies, mais la santé prime. C’est ce qui dicte notre position

 



Pas de montée pour Feytiat 



Ce n’est pas l’avis de Stéphane Serve, président du Feytiat Basket 87, premier au classement après 18 journées. Pour son équipe, invincible depuis le début du championnat et donc quasi assurée d’une promotion en deuxième division, cette décision est un véritable coup de massue. 

 

C’est le pire scénario que l’on pouvait imaginer. Cette saison était exceptionnelle. Ça n’arrive jamais en temps normal et ça m’étonnerais que ça se reproduise.



Côté joueuses, le désespoir se mêle à l’incompréhension. Pour Caroline Misset, la capitaine, c’est un coup difficile à encaisser.

 

C’est notre saison qui est jetée à la poubelle. Au final ce qu’on va retenir de cette année ce n’est pas que l’on a gagné 18 matchs sur 18. C’est que l’on n’a pas été promue.

 

Après une saison extraordinaire, tout est à refaire pour l’équipe feytiacoise. Un maigre espoir persiste cependant. 

 

La possibilité d’une accession par ranking



La Fédération comprend que sa décision fasse des déçus mais justifie son choix. Dans la majorité des championnats, de nombreux changements était encore possible dans le classement, explique Alain Salmon, Vice Président de la FFBB. 

 

On ne pouvait pas dire précisément qui allait gagner ou perdre. On a donc décidé de n'accoder ni montée, ni descente. Dans un souci de cohérence, nous ne pouvions pas adapter notre règle au cas d’une équipe. 



À ceci vient s’ajouter l’argument économique. Pas sûrs qu’en ces temps de crise, tous les clubs susceptibles de monter puissent assumer financièrement cette accession



Il était enfin très compliqué d’envisager de faire monter des clubs sans en faire descendre d'autres. Le calendrier des matchs étant déjà très serré et complexe. 



Pour Feytiat, reste la alors la possibilité d’un hypothétique désistement en Ligue Féminine 2. Assurément premier au ranking fédéral de Nationale Féminine 1, Feytiat pourrait ainsi être appelé afin de compléter une poule. Une éventualité qui laisse la capitaine de l’équipe dubitative. 

 

Même si on passe avec le ranking, notre montée aura un goût différent. 

 

Assurément cette fin de saison laissera un goût amer aux feytiacoises. Pour l’instant, elles remercient leurs supporters de les avoir portées jusqu’ici. 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité