• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Dans les coulisses de la SPA de la Haute-Vienne

En 2017, plus d'un millier de chats ont été recueillis par la SPA 87. / © F3 Limousin
En 2017, plus d'un millier de chats ont été recueillis par la SPA 87. / © F3 Limousin

Cette semaine, direction les coulisses de la SPA : près d'un millier de chiens, autant de chats, 15 salariés à plein temps, 1 million d'euros de budget annuel... Un refuge qui tourne presque comme une "usine".
 

Par RD avec Jean-Martial Jonquard

Dès 8h, la quinzaine de salariés de la SPA de la Haute-Vienne, à Couzeix, se met au travail. Nettoyage, soins, nourriture (7 à 10 tonnes chaque année !), les matinées sont intenses. Tout est fait pour la santé, le bien-être et le confort des animaux, essentiellement des chats et des chiens.

Pour la santé, c’est dans les infirmeries que cela se passe, voire au bloc, dont le gros du matériel vient de l’ancienne clinique Chénieux de Limoges.
 

Plus de 5 abandons par jour


Chaque jour, plus de 5 animaux sont abandonnés ici. L’après-midi, le public est accueilli pour d’éventuelles adoptions. C’est aussi l’heure des bénévoles, avec chacun sa tâche. Pour les chats par exemple, c’est séance de calinothérapie, histoire de les rendre moins sauvages si besoin est. Pour les chiens, les volontaires emmènent les animaux en balade, et c’est gagnant-gagnant, comme l’explique Valentine, par ailleurs étudiante : "ça me permet de sortir de chez moi, de casser la routine des cours. Et comme j’ai toujours adoré les animaux mais que je ne peux malheureusement pas avoir de chien puisque je vis en studio, je peux aider sans en avoir un à la maison."

En 2017, près de 980 chiens et plus d’un millier de chats ont été recueillis.
 
Dans les coulisses de la SPA de la Haute-Vienne
Avec : Guy Donnart, président de la SPA 87 ; Alexia Coudert, assistante vétérinaire de la SPA 87 ; Rebecca Butcher, salariée polyvalente à la SPA 87 ; Valentine, étudiante, bénévole à la SPA 87 ; Jacqueline, retraitée, bénévole à la SPA 87 - France 3 Limousin - Reportage : Jean-Martial Jonquard, Henri Simonet et Philippe Ruisseaux



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus