• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Débadoc sur 3.NoA : c'est quoi l’intégration quand on est immigré ?

© France Télévisions
© France Télévisions

Déracinement ? Pourquoi quitter son pays ? Patrick Séraudie dans « Le choix impossible », raconte l’histoire de la communauté portugaise de Brive. Pascal Cagnato et ses invités évoquernt les difficultés rencontrées quand on veut s'intégrer. A suivre dimanche 22 septembre.

 

Par Bernard Gouley

Quand on quitte son pays pour ailleurs, est-ce un crève-coeur ? Patrick Serraudie, dans « Le choix impossible », donne la parole à trois générations d’hommes et de femmes d’origine portugaise qui ont fait souche à Brive. Outre l’émotion qu’il s’y dégage, le documentaire fait apparaître que tous n’ont pas vécu de la même manière le déracinement. Certains l’ont d’emblée accepté, d’autres ont mis du temps à s’adapter à un nouveau pays.
Il y a ceux qui ont évolué comme cet homme qui, il y a 20 ans, déclarait qu’il retournerait à sa retraite au Portugal et qui, à présent, sait qu’il finira sa vie à Brive.
 
Débadoc consacré à l’intégration
Le choix impossible de Patrick Séraudie raconte l’arrivée et la vie d’hommes et de femmes d’origine portugaise à Brive pendant les trente glorieuses jusqu’à nos jours. Débadoc s’intéresse aux vagues d’immigration qui se sont succédé dans le Limousin. Les invités de Pascal Cagnato : Gulsen Yildirim, universitaire et vice- présidente du conseil départemental de Haute Vienne Jacques Graffeuil, enseignant classe allophone Pascal Plas, historien

Des vagues d'immigration

Pascal Plas, historien à l’université de Limoges, explique que le Limousin est une terre d’accueil, pas plus pas moins, que d’autres régions de l’hexagone.

On n'oublie pas ce qu'a été son berceau culturel.
Pascal Plas

 
Pascal Plas historien à la faculté de Limoges / © Photo B.Gouley
Pascal Plas historien à la faculté de Limoges / © Photo B.Gouley

Pourquoi le choix du départ ?

Toutes et tous venus de quelque part, ailleurs. Pourquoi ? Quelles sont les motivations de ces hommes et de ces femmes venus en France.
Gulsen Yildren, universitaire, raconte son parcours personnel. Ses parents sont arrivés de Turquie au début des années 70 avec pour ambition de repartir avec un « pécule ». Finalement le travail est bien présent mais ne permet pas d’économiser et de repartir.

Dans ma famille, il fallait parler turc parce que l'espoir était de rentrer au pays.
Yildirim Gulsen 

 
Gulsen Yildirim universitaire et Vice-Présidente du conseil départemental de Haute-Vienne / © Photo B.Gouley
Gulsen Yildirim universitaire et Vice-Présidente du conseil départemental de Haute-Vienne / © Photo B.Gouley

Une nouvelle génération de migrants

Aujourd’hui, nous avons une immigration provoquée par des conflits et, événement nouveau, les jeunes mineurs sont de plus en plus nombreux, ces jeunes mineurs immigrés que l'on retrouve dans le coeur des villes.


Les pays comme la Syrie et d’Afrique sont devenus politiquement instables et dangereux. Ces nouveaux arrivants représentent un enjeu de taille pour des pays comme la France.

La volonté d'intégration

L’école est bien sûr un facteur déterminant pour leur intégration.  Jacques Graffeuil est enseignant dans une classe allophone. Il constate que nombre d’entre eux a une volonté farouche d’apprendre et de s’intégrer.

Les invités de Débadoca autour du journaliste Pascla Cagnato :
  • Gulsen Yildirim, universitaire et vice- présidente du conseil départemental de Haute Vienne
  • Jacques Graffeuil, enseignant classe allophone
  • Pascal Plas, historien

Le film " le choix impossible " est co-produit par Pyramide Production,France Télévision/ Red Desert avec la participation de RTP2,
 

Sur le même sujet

Extrait E2R La mort - L’adieu spirituel

Les + Lus