L'entreprise Steva de Bessines en attente de repreneur

Une réunion avec les représentants de l'État, ceux de l'entreprise, ceux du personnel et des élus régionaux avait lieu à la préfecture de Limoges ce lundi 17 décembre après-midi. Pour l'instant, un repreneur pour Steva est en lice, peut-être un autre en ligne de mire.
Le site de Steva, à Bessines-sur-Gartempe, où 114 emplois sont menacés.
Le site de Steva, à Bessines-sur-Gartempe, où 114 emplois sont menacés. © France 3 Nouvelle-Aquitaine
Après une heure de réunion avec le préfet de la Haute-Vienne Seymour Morsy, les parties prenantes sont sorties avec quelques pistes concernant la reprise de l'entreprise Steva de Bessines-sur-Gartempe.
Les représentants de l'entreprise Steva de Bessines ont rencontré le préfet de Haute-Vienne ce lundi 17 décembre
Les représentants de l'entreprise Steva de Bessines ont rencontré le préfet de Haute-Vienne ce lundi 17 décembre © Jean-Martial Jonquard

110 salariés dans l'attente 


L'offre actuelle de reprise du groupe italien OMA, prévoit 42 licenciements sur les 110 salariés de Steva. Une reprise jugée insatisfaisante pour les représentants de l'entreprise. La députée LREM Marie-Ange Magne plaidait, elle, pour un délai demandé lors du prochain rendez-vous au tribunal de commerce de Lyon le 22 janvier prochain.
 

Une autre piste ?


Le préfet a évoqué d'autres pistes pour l'équipementier automobile, sans les nommer. Bruno Grimaux, délégué syndical F.O de Steva, en dit plus, parlant d'une piste avec l'entreprise Liberty d'Orléans qui aurait des vues sur le site de Bessines. Un possible nouveau délai qui inquiète les syndicats prêts pourtant à renoncer à une quinzaine de postes et à quelques acquis. La visite du PDG d'OMA, potentiel repreneur de Steva, est attendue mercredi 19 décembre à Bessines.
L'entreprise Steva de Bessines dans l'attente d'un repreneur




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie crise économique automobile