Avenir incertain pour l’entreprise Deguillaume à Eymoutiers

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olfa Ayed avec David Caldas
Tribunal de commerce de Limoges
Tribunal de commerce de Limoges

L’entreprise Deguillaume, située à Eymoutiers est en sursis. Placée en liquidation judiciaire, le tribunal de commerce étudie ce mercredi 1er décembre 2021 la situation de l’entreprise dont une offre de reprise. La décision du tribunal sera rendue la semaine prochaine.

Depuis deux semaines l’entreprise de fabrication de bennes métalliques Deguillaume, située à Eymoutiers (Haute-Vienne) est placée en liquidation judiciaire avec continuité de l’activité pour ses 37 salariés. Aujourd'hui, mercredi 1er décembre 2021, le tribunal de commerce de Limoges étudie la situation de l’entreprise. Avec une lueur d’espoir : l’offre de reprise de la société Steva, qui s’est manifestée la semaine dernière.

L’entreprise Steva est connue dans le Limousin puisque c’est elle qui a repris en 2015 l’entreprise Altia de Bessines et avait mené d’importants investissements dans cette usine.

Cette fois-ci, la société propose 1.5 millions d’euros d’investissement qui comprennent 800 000 euros, avancés par l’État, et 500 000 euros, avancés par la Région. L’apport concret du repreneur s’élève à 200 000 euros. De plus, Steva s’engage à conserver les emplois et promet même de créer quatre postes.

Décision attendue la semaine prochaine

Des aides qui sont intervenues par l’action de la maire d’Eymoutiers, Mélanie Plazanet, et de la députée Sophie Beaudouin-Hubière. Cette dernière a activé ses réseaux à Bercy pour débloquer l’avance financière.

De leur côté, les représentants du personnel préfèrent garder le silence. Ils ne veulent pas nourrir de faux espoirs. La décision du tribunal sera rendue la semaine prochaine.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.