Cet article date de plus de 5 ans

Feytiat : la directrice de l'école maternelle en garde à vue

La directrice de l'école maternelle de Feytiat (Haute-Vienne) a été placée en garde à vue ce 24 juin 2015 au matin dans le cadre d'une enquête sur des violences physiques sur des élèves. 12 plaintes ont été déposées. 
La directrice de l'école maternelle de Feytiat (Haute-Vienne) a été placée en garde à vue ce matin, 24 juin 2015, soupçonnée de "violences physiques et morales". 

Selon nos informations, ce soir à 18h45, cette femme âgée de 48 ans est toujours en cours d'audition. 

"La brigade des mineurs enquête sur l'affaire depuis cinq mois. Ce genre de dossier est toujours sensible et il a fallu prendre le temps. A ce jour, il y a au moins une quinzaine de plaintes, et autant de personnes qui ont été entendues", a indiqué une source policière à une correspondante de l'AFP.

Au printemps 2015 des parents ont décidé d'alerter le rectorat sur des violences physiques et psychologiques dont auraient été victimes les élèves de la petite section de maternelle (élèves de moins de 4 ans) dont l'enseignante avait la charge. "Nous avons réuni de nombreux témoignages : tapes sur la nuque, enfants secoués, témoignages de tout petits racontant leur angoisse d'être mis dans le +placard aux sorcières+, humiliations, brimades... la liste est sans fin", a raconté à l'AFP une mère de famille, porte-parole du collectif, qui souhaite rester anonyme.

Depuis ces signalements, la directrice n'est plus revenue dans l'établissement dans lequel elle était en poste depuis 3 ans. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers éducation société