Jean-Claude Leblois, Président (PS) du conseil départemental de Haute-Vienne est l'invité de Dimanche en Politique

replay

Social, finances, immigration, crise agricole, Jean-Claude Leblois, le président socialiste du conseil départemental de la Haute-Vienne réagit à l'actualité de ce début février 2024 dans l'émission Dimanche en Politique.

L’actualité des Départements est particulièrement importante en ce début 2024.

Au sommaire de cette émission : la suppression de l’ASS, l'allocation spécifique de solidarité pour les chômeurs en fin de droit au profit du RSA, mais aussi l’application contestée de la loi immigration ou les besoins croissants de l’ASE (aide sociale à l’enfance). une situation qui engendre des difficultés de financement pour les conseils départementaux, mais aussi les dysfonctionnements récurrents de la ligne POLT ainsi que la situation financière délicate du CSP

ASS vs RSA

L'annonce a été faite lors du discours de politique générale de Gabriel Attal : le Premier ministre veut supprimer l'ASS (allocation spécifique de solidarité) pour les chomeurs en fin de droit au profit du RSA, financé par les départements qui redoutent une dépense colossale.  "Pour nous cela représente 1025 bénéficiaires, explique Jean-Claude Leblois, cela nous fait une dépense supplémentaire de 7,2 millions d'euros. Je ne l'ai pas prévu et intégré à mon budget 2024 qu'on va voter la semaine prochaine".

On demande une compensation à l'Etat, et on demande surtout : pourquoi faire ça ? Pourquoi s'en prendre toujours aux plus fragiles ?

Jean-Claude Leblois, pdt du Conseil Départemental 87 (PS)

France 3 Limousin

Toujours plus de bénéficiaires de l'Aide Sociale à l'Enfance

Le service de l’Aide Sociale à l’Enfance du département de la Haute-Vienne est sous tension  alors que le nombre d’assistants familiaux diminue, signe d'une fraigilisation importante de la société.

"La hausse continue, détaille Jean-Claude Leblois : on est passé de 800 il y a 5 ans à 1200 enfants qui nous sont confiés, soit accompagnés, soit dans une structure collective. C'est un signe de la mauvaise santé de notre pays. Certains, à l'extrême-droite vont dire que ce sont à cause des MNA [Mineurs Non Accompagnés étrangers] et je veux rassurer tout le monde : non, ce n'est pas la grande majorité, peut-être une centaine dont on a la responsabilité. L'ASE représente 10 millions de plus pour le département entre 2023 et 2024".

Des attentes sur la situation financière du Limoges CSP

La situation financière du CSP à qui le Département a versé plus de 300 000 € cette saison inquiète le conseil départemental. Après une première rencontre avec le président du club, Jean-Claude Leblois attend des réponses précises.

Aujourd'hui, le club ne peut plus être géré à la petite semaine (...) Je dois rendre des comptes, car il y a de l'argent public. Je souhaite être partenaire mais je veux avoir quelques garanties

Jean-Claude Leblois, pdt du conseil départemental de Haute-Vienne (87)

France 3 Limousin

"Aujourd'hui, le club ne peut plus être géré à la petite semaine, prévient Jean-Claude Leblois. Je dois rendre des comptes, car il y a de l'argent public qui est mis. Je souhaite être partenaire mais je veux avoir quelques garanties. On a depuis plusieurs années un cabinet-conseil de veille juridique et financière pour lequel j'ai demandé des documents au club pour qu'il me donne exactement la situation au 31 mars 2024, ce qui me permettra de préparer la saison prochaine avec les engagements du club et la situation précise".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité