A Limoges, les forains espèrent que le protocole sanitaire strict leur permettra d'assurer cinq semaines de fête

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annaick Demars

A Limoges, la traditionnelle fête foraine du Champ-de-Juillet ouvrira samedi 4 décembre 2021 pour cinq semaines. Malgré un protocole strict avec pass sanitaire obligatoire à l'entrée des manèges, les forains sont inquiets face à la montée de la cinquième vague.

C'est une tradition à Limoges : le mois de décembre et les fêtes de fin d'année sont synonymes de fête foraine. Annulé l'an dernier, l'événement fait son retour samedi 4 décembre 2021 et 70 attractions sont installées sur l'esplanade du Champ de Juillet et devraient y rester pour une durée de cinq semaines jusqu'au 2 janvier 2022.

Le protocole sera strict avec le pass sanitaire obligatoire à présenter pour chaque manège. Le port du masque sera également obligatoire sur l'ensemble du site. La désinfection des sièges après chaque usage sera également effectuée par les forains. 

Une édition 2021 très attendue par les forains 

Limoges est l'un des rares villes à accueillir une fête foraine en cette période hivernale, une édition très attendue par les forains qui ont connu une année casiment blanche en 2020 et n'ont repris leur activité que le 9 juin 2021 après avoir manifesté notamment sur l'autoroute A20.

En pleine installation de leurs manèges, les forains ne cachent pas leur inquiétude à cause du nouveau variant Omicron et de l'accélération de la 5 ème vague. "C'est le sujet tabou parce qu'on est restés bloqués pendant 2 ans, on n'a pas pu travailler. On a des manèges qui coûtent très très cher, ce sont des gros investissements, y'a de l'entretien. Si du jour au lendemain on nous met au chômage, on peut pas se permettre de refermer" explique Diego Bakouche, forain originaire de Bordeaux et propriétaire de l'une des principales attractions le "Pulsion". Il en possède deux exemplaires, et le second n'a pas pu être installé au  sein du parc des expositions de Nice qui va redevenir un vaccinodrome.

C'est très difficile. On a eu des aides quand même mais c'est pas notre vie. Notre vie c'est d'être à la fête foraine, pas de rester chez nous à attendre. Y'en a qui sont devenus un peu routiers, certains qui ont monté d'autres installations. Chacun a fait comme il a pu

Giano Lagahé, forain originaire de La Rochelle
Certaines fêtes n'ayant pas pu se tenir à cause de l'épidémie ou de la disparition de certains comités organisateurs durant l'été 2021, les forains espèrent juste terminer l'année sans encombre.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.