Cet article date de plus de 5 ans

Alain Rousset prend fermement position en faveur de la LGV Limoges-Poitiers

En marge du congrès des maires d'Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes près d'Angoulême, le président de la Région a déclaré qu'il souhaitait que le gouvernement passe outre la décision du Conseil d'Etat si elle annulait la déclaration d'utilité public du projet ferroviaire entre Limoges et Poitiers.
Alain Rousset à l'Isle d'Espagnac (16) le 9 avril 2016
Alain Rousset à l'Isle d'Espagnac (16) le 9 avril 2016 © France 3 Limousin

Sur la décision du Conseil d'Etat, le gouvernement peut passer outre. Je souhaite que le gouvernement passe outre, le cas échéant.


Telle est en substance la déclaration du président de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes à propos de la LGV Limoges-Poitiers à quelques jours de la décision du Conseil d'Etat sur la validité de la déclaration d'utilité publique du projet.

Une déclaration qui ravira certains élus régionaux du Limousin, dont son premier vice-président Gérard Vandenbroucke, mais dont la fermeté tranche avec sa position plus ambigüe pendant la campagne des élections régionales.

Reste à savoir désormais quelle sera la réaction des élus écologistes de cette assemblée. Ils avaient aidé le député socialiste de la Gironde à emporter la présidence de la Région moyennant, entre autres, une absence de soutien explicite de sa part à la LGV Limoges-Poitiers.

VIDEO : la déclaration d'Alain Rousset
durée de la vidéo: 00 min 10
Alain Rousset prend position en faveur de la LGV Limoges-Poitiers

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv transports sncf aménagement du territoire