Cet article date de plus de 4 ans

Des alarmes « attentat-intrusion » dans les collèges de Haute-Vienne

Les 34 collèges de Haute-Vienne sont actuellement dotés de nouveaux dispositifs de sécurité : des sonneries différentes de l’alarme incendie, pour permettre aux élèves de se rendre dans des zones de confinement en cas d’intrusion.
4 boîtiers d'alarme et 32 hurleurs ont été installés au collège Donzelot de Limoges
4 boîtiers d'alarme et 32 hurleurs ont été installés au collège Donzelot de Limoges © Annaïck Demars
Le collège Donzelot de Limoges est l’un des 34 collèges publics de Haute-Vienne. 700 élèves y sont scolarisés.

Désormais, l’établissement dispose de 4 boîtiers qui peuvent être déclenchés à distance par le principal, et de 32 "hurleurs", qui donnent l’alerte.

Confinement


La sirène dure 5 minutes. 

C'est un son différent de l’alarme incendie.
Si elle sonne, les élèves doivent se rendre dans une zone de confinement, comme des classes dont les portes peuvent être bloquées.

Des essais seront effectués à la rentrée.

Visiophones


Tous les collèges du département disposent de ce nouveau système d’alerte.

D’autres aménagements sont prévus, comme la mise en place de portillons avec visiophone.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat terrorisme éducation société