Blanco et Fuego, un documentaire inédit qui met à l'honneur la porcelaine de Limoges

Un film comme trait d'Union entre les arts du feu de Limoges et les arts du Guatemala. Le Festival Blanco & Fuego a été réalisé spécialement pour le Guatemala, terre de céramique ocre millénaire.

Documentaire "Blanco et Fuego"
Documentaire "Blanco et Fuego" © Tom Capron

Du 19 février au 6 avril 2019, le festival Blanco & Fuego a mis à l'honneur la porcelaine de Limoges et ses maîtres porcelainiers, ceux qui transmettent les techniques ancestrales, ceux qui innovent et ceux qui explorent jusqu’aux limites ce matériau.

Affiche "Festival Fuego & Blanco"
Affiche "Festival Fuego & Blanco" © Festival Fuego & Blanco

Séparés par presque 10.000 km, le Guatemala et Limoges ont des histoires diamétralement opposées et pourtant si proches. L’art, la culture ou encore l’artisanat ont toujours rythmé ces deux régions du globe.

Le festival Blanco & Fuego a été organisé par l’association Esprit Porcelaine

Trois expositions ont eu lieu dans des espaces culturel : La Casa Mima, le Musée Ixchel et l’Alliance Française.

Pour Casa Mima, une sélection d’objets anciens, tasses historiques de la Collection Lachaniette, a cohabité avec la vaisselle classique de Limoges prêtée par des familles guatémaltèques, ainsi que des objets trouvés lors de vrais pèlerinages sur les marchés de l’Antiquité du monde : de Mexico à New York, en passant par Bordeaux, les pièces présentées étaient un échantillonnage de la porcelaine de tous les temps. Bien qu’elles soient estampillées Limoges, celles-ci ont parcouru d’innombrables kilomètres et plusieurs décennies avant d’arriver dans cette exposition.

Au Musée Ixchel, la scénographie de Jean-Baptiste Couty inspirée par l’architecture précolombienne, a fait briller les pièces de porcelaine d’une manière très particulière. Comme un clin d’œil aux textiles traditionnels guatémaltèques mis à l’honneur par le Musée, des tapisseries numériques d’Aubusson ont également été présentées. Cette exposition a montré comment tradition et modernité peuvent coexister dans un même objet.

Douze manufactures de porcelaine de Limoges ont accepté de présenter un échantillon de leurs collections, les Manufactures Arquié, Artoria, Carpenet, Compagnie des Porcelaines de Limoges, Degrenne, Jaune de Chrome, JL Coquet, LS Art et Création, Mérigous, Jacques Pergay, Raynaud et Royal Limoges.

La galerie de l’Alliance Française a proposé, quant à elle, l’exposition Et + si affinité, fruit d’une coopération entre deux acteurs culturels à Limoges : Esprit Porcelaine et La Vitrine, association qui promeut la création contemporaine. Toutes deux sont des révolutionnaires de la culture dans une région rurale où prévaut la tradition. À partir de cette association, un échantillon sui generis a été créé bousculant les limites de la porcelaine, et proposant un nouveau regard sur ce matériau. Les objets créés ne sont pas utilitaires, ce sont des objets d’art : des chaussures de danse qui défient l’équilibre, un costume de sumo, pour une performance, des plats mangés par des asticots…
"Et + si affinité" donne naissance à une porcelaine coquine, blagueuse, une porcelaine qui dialogue avec le public d’une manière originale.

En suivant l’épopée de ce festival, les cultures s’entrechoquent et se mélangent pour finalement vibrer au même diapason d’une passion : l’art.

Le festival Blanco & Fuego, artistique et académique, visait également à renouer des liens pour une nouvelle coopération commerciale entre l’Amérique centrale, Limoges et la Région Nouvelle Aquitaine.

Diffusion : mardi 11 mai à 21h10 sur France 3 NoA.

Réalisation : Tom Capron, Blue Lobster 

Recevoir NoA
Recevoir NoA

Découvrez avec Éric Perrin Cap Sud Ouest un visage inhabituel de la porcelaine grace aux magnifiques créations du collectif de designer Esprit Porcelaine créateur à Limoges. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
documentaires la france en vrai à l'antenne vos rendez-vous culture porcelaine de limoges patrimoine