" C'est toute une philosophie qu'il faut changer". Sensibiliser et prévenir les cancers, un enjeu aussi important que les soins

Ce mercredi 29 mai 2024, commence la campagne Juin Vert 2024, mois de sensibilisation du dépistage du cancer du col de l'utérus. Bien que les initiatives de prévention des cancers se multiplient, elles prennent du temps pour s'ancrer dans les mentalités.

Il vaut mieux prévenir que guérir, l'adage est connu, la réalité est plus contrastée. C'est pour cette raison que les campagnes de dépistage se multiplient et se declinent sous toutes les couleurs. Le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) lance ce mercredi 29 mai la campagne Juin Vert 2024 pour sensibiliser au dépistage du cancer du col de l'utérus.

"On observe en Haute-Vienne et en Creuse un décrochage, en matière de dépistage, à partir de l'âge de 50 ans. D'un autre côté, il est important de rappeler aux plus jeunes, celles qui arrivent à 25 ans, que le dépistage est important, même si elles ont déjà été vaccinées contre le papillomavirus", explique Jessica Sery, responsable du site territorial Haute-Vienne et Creuse du CRCDC.

La campagne de sensibilisation atteint de plus en plus de monde, mais reste toutefois en deçà des recommandations européennes : "En Haute-Vienne, on est à 61% de femmes à jour pour le dépistage du col de l'utérus, or la moyenne européenne est de 70%", souligne-t-elle.

La France, davantage dans le curatif

 En France, la politique de santé est plus efficace sur les aspects curatifs, elle a pris du retard sur l'aspect préventif, comparé au niveau européen. "En France, on va voir le médecin une fois qu'on a mal. C'est donc toute une philosophie qu'il faut changer et qu'il faut inculquer dès le plus jeune âge."

Les campagnes de prévention, comme Octobre rose, portent leurs fruits "Les gens ont maintenant intégré ce que c'était et font le lien avec le cancer du sein. On y va crescendo, il faut du temps pour que les messages passent dans l'esprit des gens", constate Jessica Sery.

Les messages de sensibilisation ne sont pas suffisants, il faut aussi aller au contact des personnes. "Pour ce Juin Vert, on va sur le terrain, on proposera des créneaux pour faire des frottis avec des rendez-vous qu'on a réussi à réserver avec des sages-femmes." 

Pour cette campagne, la CRCDC espère sensibiliser le plus de femmes possible sur les deux départements.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité