• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Ce menuisier part à la retraite et cherche désespérément un repreneur depuis deux ans

Christian part à la retraite le 31 décembre sans avoir de repreneur. / © Capture France 3 Limousin
Christian part à la retraite le 31 décembre sans avoir de repreneur. / © Capture France 3 Limousin

Christian Barlot est maître artisan menuisier-ébéniste, installé à Châteauponsac (Haute-Vienne) depuis plus de vingt ans. Il a anticipé son départ à la retraite en cherchant un repreneur depuis deux ans, en vain. Rencontre.

Par Charles Lemercier

De nombreuses entreprises cherchent des repreneurs. Non pas forcément parce qu'elles vont mal. A Châteauponsac, en Haute-Vienne, Christian Barlot souhaite transmettre sa menuiserie-ébénisterie. En effet, il part à la retraite le 31 décembre. 

Les jeunes candidats ont peur

A son compte depuis 23 ans, il cherche désespérément un repreneur depuis deux ans. En vain. Malgré l'appui de la chambre de métiers pour l'aider à en trouver, l'artisan se heurte à plusieurs difficultés telles que le manque de formation de jeunes, la peur de s'installer à son compte ou encore le statut de l'entreprise

60 % des personnes qui veulent créer une activité pensent à la micro-entreprise et pas à la reprise d'entreprise, explique Jean Exner, directeur de la Chambre de métiers 87.

Par amour pour son métier-passion, Christian est encore prêt à passer du temps avec le repreneur pour transmettre son savoir-faire. De telle sorte que le flambeau soit tranmis en douceur.  


Un reportage de Vanessa Finot, Philippe Tanger et Antonio Dos Santos.
 
Intervenants : Jean Exner, directeur de la Chambre de métiers 87 et Christian Barlot, Maître artisan menuisier-ébéniste.

Sur le même sujet

Zone commerciale de Poitiers sud

Les + Lus