Chirac : la tristesse de son ancien garde du corps et ami

L'ancien chauffeur et garde du corps de Jacques Chirac lors de ses déplacements en Corrèze / © Angélique Martinez
L'ancien chauffeur et garde du corps de Jacques Chirac lors de ses déplacements en Corrèze / © Angélique Martinez

Gérard Janicot a rencontré Jacques Chirac en 1975. Il l’a accompagné dans tous ses déplacements en Corrèze. Il se dit très touché par sa disparition.
 

Par Franck Petit

Gérard Janicot a consacré toute sa vie au sport. En 1968, il a fondé le cercle de judo, de karaté et de Jiu-Jitsu de Limoges.

C’est en 1975 qu’il est présenté à Jacques Chirac par le directeur des renseignements généraux de la Corrèze. Henri Cuq deviendra par la suite ministre délégué des relations avec le parlement.
 
Gérard Janicot et Jacques Chirac / © Gérard Janicot
Gérard Janicot et Jacques Chirac / © Gérard Janicot

Les contacts entre Jacques Chirac et Gérard Janicot ont immédiatement été très amicaux. Peut-être à cause de leur passé commun de militaire lors de la guerre d’Algérie.
 
Réaction de Gerard Janicot, ancien garde du corps de Jacques Chirac
Gérard Janicot a rencontré Jacques Chirac en 1975. Il l’a accompagné dans tous ses déplacements en Corrèze. Il se dit très touché par sa disparition.  - Réaction de Angélique Martinez et Margot Blanloeil
 
 

Une confiance totale

Les déplacements en Corrèze étaient parfois éprouvants pour le garde du corps. Car Jacques Chirac ne faisait « pas trop attention à sa sûreté ».

A la fin de chaque week-end, Gérard Janicot le reconduisait à la gare. Il avait fait remarquer certaines failles de sécurité à ce moment précis. Après l’attentat du Capitol en 1982, Chirac n’a plus emprunté le train. Il se rendait dans son fief en avion.
 

Galanterie

L’épouse de Gérard Janicot a parfois cotoyé celui qui allait devenir président de la République quelques années plus tard. Elle se souvient d’une anecdote croustillante, montrant la proximité et la galanterie de l’homme.
 
épouse janicot


Gérard Janicot a cessé sa collaboration avec Jacques Chirac quand celui-ci est entré à l’Elysée. L’ancien chef de l’état continuait à lui envoyer ses vœux chaque année, même s’il ne l’avait plus revu de 4 ans.
 
Gérard Janicot et Bernadette Chirac / © Claude janicot
Gérard Janicot et Bernadette Chirac / © Claude janicot

 

Sur le même sujet

Fermeture des thermes de Saujon, les explications du directeur de l'établissement

Les + Lus