• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

CHU de Limoges : des lits d'hospitalisation fermés faute de personnel

© F3 Limousin
© F3 Limousin

Depuis quelques jours, le CHU de Limoges est confronté à des arrêts maladie d'infirmières, qui viennent s'ajouter au manque structurel de personnel dans l'établissement. Conséquences : des lits d'hospitalisation sont fermés, notamment au service des urgences.

Par Gwenola Beriou

Le CHU de Limoges fait face, une fois de plus, à une crise de son personnel, apprend-on ce mardi 14 mai 2019.

Plusieurs services de l'établissement fonctionnent aujourd'hui à flux tendu, notamment les services d'oncologie, hépato-gastro-entérologie, gériatrie, réadaptation et soins de suite de Rebeyrol, ainsi que les urgences.
Selon les syndicats, le service d'hospitalisation des urgences serait fermé depuis quelques jours. Ce que la direction du CHU minimise, en expliquant que "certains chefs de service sont contraints d'adapter temporairement leur capacité d'accueil des patients".

Plusieurs arrêts maladie du personnel infirmier - liés, selon les syndicats, à un épuisement du personnel - rendent la situation critique. 
Mais les représentants syndicaux pointent aussi du doigt un déficit structurel de recrutement.
Il manquerait, selon eux, plus de 50 infirmières au CHU, ainsi que 25 aides-soignantes et des agents de services hospitaliers.

Pour faire face à la situation, du personnel des hôpitaux de Saint-Junien et Saint-Yrieix aurait été appelé en renfort. Solution préconisée dans le cadre des groupements hospitaliers de territoires, mais que les syndicats déplorent.
Le personnel du CHU aurait également été redéployé sur les services les plus fragilisés.
La direction fait savoir que "des rencontres avec le service des urgences sont organisées pour analyser précisément les difficultés rencontrées et envisager les solutions permettant de garantir la prise en charge des patients dans les meilleures conditions possibles. »
 
Le personnel sous tension au CHU de Limoges
Depuis quelques jours, plusieurs services ont réduit leurs capacités d'accueil, à cause d'un manque de personnel. Reportage de Cécile Gauthier et Jean-Marie Arnal. Intervenants : Florence Metge, représentante syndicat CGT santé / Thierry Collas, représentant syndical Sud santé



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un hélicoptère en appui pour les recherches de Tiphaine Véron

Les + Lus