Cinéma : le film Amore Mio, tourné près de Limoges, sortira le 1er février

L'équipe de tournage itinérante de ce road-movie a passé un mois en Haute-Vienne, avant de poursuivre en Charente. Ce premier long métrage de Guillaume Gouix sortira le 1er février.

Certes, il faut connaître un peu la Haute-Vienne pour le deviner. Dans la bande annonce du film Amore Mio, plusieurs plans ont été tournés dans la petite commune de Cognac-La-Forêt.

La voiture d’Elodie Bouchez s’est d’ailleurs embourbée dans un champ appartenant à Dominique Lathière, un agriculteur du coin.

Quant à la petite route sur laquelle marchent les acteurs, et bien elle a dû être déviée pendant toute une journée à cause du tournage.

Le 19 août 2021, Christian Vignerie, le maire de Cognac-La-Forêt, a prêté sa salle des fêtes pour y installer les loges et la cantine, ainsi qu’un tracteur pour désembourber la fameuse voiture.

Un mois de tournage

L’équipe d’Amore Mio est arrivée en Limousin le 3 août 2021 pour en repartir le 31. Tout le monde s’est ensuite déplacé en Charente.

Pendant quelques jours, un studio a été installé dans la caserne Marceau à Limoges pour y créer une nuit artificielle. L’un des acteurs était en effet un enfant et à ce titre, la production était obligée de respecter certains horaires de travail.

Les pompiers de Limoges ont aidé à recréer de la pluie dans ce studio.

Les deux actrices principales, Elodie Bouchez et Alysson Paradis ont beaucoup aimé Limoges. Régulièrement, elle se rendaient à la fabrique du café pour faire des pauses incognito. On les a aussi aperçues dans les cinémas du centre ville. 

Le film

« Amore Mio » est un road movie qui conduit Lola et Margaux accompagnée de son fils sur les routes. Elles fuient l’enterrement de Raphaël pour redécouvrir et apprendre la liberté. Lola refuse d’enterrer l’homme qu’elle a tant aimé.

Ce film est le premier long métrage de Guillaume Gouix, bien plus habitué à être devant que derrière la caméra : "Nous avons choisi la Haute-Vienne parce que je cherchais un endroit où on pouvait passer  de l'urbain à quelque chose de très vert comme des champs ou des forêts. Des couleurs que l'on retrouve dans d'autres endroits de France. C'est très fort à l'image et on sait pas tout le temps où on est".

Guillaume Gouix se souvient aussi d'une scène de fête de village tournée tout près d'un terrain de moto cross, à 30 km de Limoges : "Beaucoup de figurants ont participé à cette scène qui nous a permis de rencontrer aussi les association et de passer de très bons moments". 

L'équipe du film ne pourra pas revenir dans notre région avant la sortie de Amore Mio. Mais Guillaume Gouix promet qu'il participera à des projections dans les semaines qui suivent à Limoges et dans les environs.