Concert hommage à l'Ukraine : Olga Yurina sur les planches de l’Opéra de Limoges

Publié le Mis à jour le

Réfugiée en France, la chanteuse ukrainienne Olga Yurina intègre l’équipe de l’Opéra de Limoges. Cette grande soliste chante ce vendredi 15 avril 2022 dans un concert pour la paix.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

C’est une soprano de haut vol. A Kharkiv en Ukraine, elle faisait partie de la troupe des chanteurs solistes,"une des plus grandes scènes lyriques d’Ukraine",  explique Alain Mercier, le directeur de L'Opéra de Limoges. 

A 34 ans, Olga Yurina fuit les bombardements qui sévissent dans son pays depuis le 24 février 2022. Arrivée en France il y a un mois, c’est à Limoges qu’elle décide de poser ses valises, accompagnée de son mari et de son fils.  

En Ukraine, quand sévissaient les bombes, elle passait de l’appartement à la cave. Olga a cru tout perdre. Elle pensait aussi qu’elle n’allait plus jamais chanter. 

Pour moi, le chant, c’est ma vie et je croyais le perdre pour toujours.

Olga Yurina, chanteuse lyrique

La soprano a commencé le chant à 4 ans. "Je voulais devenir chanteuse mais je ne savais pas que je deviendrais chanteuse lyrique." A 19 ans, lors d’une audition, on détecte son talent. La porte d’entrée au parcours de cantatrice. En étudiant, Olga comprends qu’elle ne pourra plus se passer de chanter. Une passion, toujours aussi vive aujourd’hui. "Quand je ne chante pas, je suis malheureuse."    

En France, depuis un mois  

Olga Yurina décide de venir à Limoges après avoir lu un message sur les réseaux sociaux de son ancienne professeure de musique de chambre, en France depuis 2015. Diana Gendelman indiquait que Limoges accueillait des ukrainiens.

Comme si elles ne s’étaient jamais quittées, les deux femmes se retrouvent et reprennent le travail. Diana, au piano. Olga, au chant. "Olga a toujours fait partie de mes meilleures élèves", raconte Diana. "Ça me fait du bien de la retrouver même si je ne pensais pas que cela se passerait dans ces circonstances."   

Depuis plusieurs semaines, Diana prépare la chanteuse à un concert qu’Olga donnera ce vendredi soir 15 avril, à l’Opéra de Limoges. Un événement en hommage à l’Ukraine, pour la paix. Ensemble, elles ont choisi un programme pour en mettre plein les oreilles au public Limougeaud. Il s’agit de morceaux de leur pays qui devraient montrer l’étendue du talent de la soprano. "Le premier, c’est la mélodie de Myroslav Skoryk sans parole. Ce sont des vocalises sur A pour ne pas mettre de barrière entre Olga et le public. Il n’y a pas de besoin de traduction. Le deuxième est un morceau de Valentyn Sylvestrov, joyeux et vivant dans lequel elle va pouvoir montrer son professionnalisme", détaille la professeure.

Vers un nouveau départ

Le chant a ce pouvoir de dépasser les frontières. Grâce à sa virtuosité, Olga Yurina intègre le chœur de l’Opéra de Limoges pour le concert Ukraine Céleste. Une immense opportunité pour elle qui considère le chant comme sa vie.  

"Quand je chante sur scène, c’est comme une vie que je vis. Les caractéristiques du personnage traversent mon cœur, je rentre dans le rôle, j’oublie tout, je ne dors pas. Je vis pleinement mon personnage et même après avoir chanté, il me faut plusieurs jours pour atterrir." 

C’est Alain Mercier, le directeur de l’Opéra de Limoges, qui a décidé d’organiser l’événement et quand il a appris la présence de la soliste à Limoges,il a tout de suite voulu la soutenir.

On avait décidé de dédier ce concert du 15 avril à la solidarité avec l’Ukraine. Comme Olga venait d’arriver, que c’est une soliste de haut vol, on s’est dit que c’était le moment de lui faire une place et de lui permettre de chanter quelques airs afin de reprendre tout de suite son travail d’artiste.

Alain Mercier, directeur de l'Opéra de Limoges

Ce concert pour la paix, en hommage à l’Ukraine sera en partie au bénéfice de deux associations locales mobilisées sur le terrain : les pompiers de l’urgence internationale et le Secours Populaire. Olga Yurina ouvrira le bal avec son répertoire ukrainien.