Confinement : surveillance par drone, les pompiers de l'Urgence Internationale se mobilisent une fois de plus

Deux actions très concrètes, ce samedi 28 mars 2020, pour l'association des Pompiers de l'Ugence Internationale. Aujourd'hui à Limoges, ils s'impliquent dans une campagne de distribution de produits de première necessité et collaborent à la surveillance de la population à l'aide de leur drone.

C'est la deuxième fois depuis le début du confinement que les Pompiers de l'Urgence Internationale participent à la surveillance de la population avec leur drone.
C'est la deuxième fois depuis le début du confinement que les Pompiers de l'Urgence Internationale participent à la surveillance de la population avec leur drone. © Emmanuel Denanot
Habitués à secourir les victimes de catastrophes dans le monde entier, aujourd'hui les Pompiers de l'Urgence Internationale jouent à domicile puisque l'entité est basée à Limoges.

Pour la deuxième fois depuis le début du confinement, ils prêtent main forte à la Police Nationale. Depuis 3 ans les Pompiers de l'Urgence Internationale ont signé une convention avec la police, afin de l'épauler par l'appui de matériel spécialisé et de personnel formé à ce type d'opération, dans des missions d'ordre sanitaire. Et comme l'explique le Lieutenant-Colonel Philippe Besson président des PUI, 

Il est primordial d'oeuvrer pour le respect du confinement. Ici comme ailleurs, Pompiers de l’Urgence  Internationale ne peut pas rester inactif face à une catastrophe, quelle que soit sa nature. Solidarité et mutualisation sont nos mots d’ordre, et nous les appliquons, sans relâche, avec nos partenaires.
 

Le drone permet une surveillance précise des berges de la Vienne.
Le drone permet une surveillance précise des berges de la Vienne. © Emmanuel Denanot


Depuis le 24 mars à Limoges, les espaces verts et les berges de la Vienne sont fermés au public, le drone permet une surveillance extrêmement performante et rapide. Au sol, dix policiers sont en postes prêt à intervenir si un contrevenant est repéré. Et cela semble de plus en plus rare.

Autre action menée aujourd'hui par l'ONG, la distributions de denrées de première necessité aux côtés du centre communal d’action sociale, de la Croix-Rouge et du Secours Populaire.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société pompiers