Coronavirus : un son et lumière à Limoges pour dire "merci"

Mi-octobre 2020, durant trois nuits, la gare des Bénédictins à Limoges, servira de décor à un son et lumière pour saluer tous celles et ceux qui ont œuvré durant l’épidémie. Un appel aux dons est lancé.
 

Un spectacle son et lumière à Limoges, en octobre 2020, pour rendre hommage à ceux qui se sont mobilisés pendant la crise sanitaire.
Un spectacle son et lumière à Limoges, en octobre 2020, pour rendre hommage à ceux qui se sont mobilisés pendant la crise sanitaire. © Enluminures
Pendant des semaines, tous les jours à 20 heures, ils ont été applaudis en témoignage de notre gratitude. Parfois des malades guéris, n'ont pu, dans l'urgence de ces moments, au sortir de l'hôpital, leur adresser un merci fraternel. Alors pour réparer cela, la société limougeaude Enluminures va proposer les 16, 17 et 18 octobre 2020, de la nuit tombée à minuit, un spectacle projeté sur la gare des Bénédictins. Bâtiment emblématique de Limoges.

"Il s'agira d'un spectacle hommage au corps médical et hospitalier, et de façon plus large à tous ceux qui ont aidé à traverser cette crise sanitaire majeure"
-Thierry Chenavaud, responsable d’Enluminures


"Agriculteurs, éleveurs, producteurs, routiers, chauffeurs, livreurs, cheminots, magasiniers, caissiers, éboueurs, militaires, policiers, gendarmes, pompiers... Il sera visible depuis l'ensemble des principaux axes de la ville. Le jardin du Champs de Juillet tout proche offrira un point de vue unique. Totalement gratuit, ce son et lumière véhiculera des valeurs positives et fédératives : il sera en outre très grand grâce à l'émotion provoquée par l'imagerie monumentale projetée sur 67 mètres de hauteur", précise l'organisateur.
 

"Une des dates de projection est fixée au 18 octobre. Ce n’est pas un hasard, car c’est le jour de la Saint-Luc, le patron des médecins, des chirurgiens et des artistes. Les premiers soignant les corps tandis que les seconds pansent les âmes, les cœurs et les esprits…" 


S’il reste encore conditionnel à l’évolution du contexte sanitaire à la rentrée, pour la réussite d’un tel événement, le rétro planning oblige les organisateurs à le préparer dès aujourd'hui. 

Un financement participatif

Chaque donateur, finance un peu ce projet en même temps qu'il adresse son " merci " au personnel médical. Par son don, chaque soutien ajoutera son nom à la liste des contributeurs et allongera ainsi le générique projeté en fin de spectacle inédit sur le campanile. Le nom ou prénom ou pseudo sera donc projeté sur le campanile de la gare des Bénédictins.
 
Chaque donateur aura son prénom projeté lors d'un spectacle son et lumière à Limoges.
Chaque donateur aura son prénom projeté lors d'un spectacle son et lumière à Limoges. © Enluminures


Ces dons couvriront les frais de traitement de tous les noms, la réalisation graphique de ce générique hors norme de plus de 3 000 " mercis ". Ils financeront également la création visuelle et sonore. La campagne sur le site helloasso.com vient de démarrer. 

Au 25 mai, 11 heures du matin, 530 euros par 7 donateurs avaient déjà été récoltés. Le minimum est de 15 euros (nom au générique), puis 50 euros (nom et poster), 100 (nom, poster et entretien privé avec l’équipe du show) et enfin 200 euros (à rajouter invitation VIP dans les coulisses). Il vous reste à cette date 51 jours pour faire un don. 

Enluminures est une structure réputée de production et de création d'événements culturels et de mise en valeur patrimoniale. La société haut-viennoise accompagne des artistes lors de grands rendez-vous nationaux tels que la Fête des Lumières de Lyon, Chartres en Lumière, ou des créations à l'Opéra Bastille ou au domaine royal de Versailles. Elle produit également des sons et lumières historiques notamment en été à l’Abbaye d'Aubazine en Corrèze ou sur la façade du musée des Beaux- Arts de Limoges.

C'est la première fois que Thierry Chenavaud fait appel au financement participatif : "Les productions d'enluminures sont financées au cas par cas, par des fonds publics et des fonds privés grâce au mécénat d'entreprises. Dans le contexte anxiogène que nous traversons tous, le secteur culturel étant particulièrement exposé, ce modèle économique est mis à mal avec une diminution des subventions et une raréfaction du mécénat. Voilà pourquoi, afin de poursuivre notre action et continuer à donner à rêver encore avec nos spectacles, nous avons imaginé ce système pour soutenir un projet. Mais en plus des particuliers, je ne doute pas que la ville de Limoges, le département et la région nous soutiendront aussi".

Si vous voulez voir votre nom ou prénom être projeté sur ce magnifique monument tout en rendant hommage à ceux qui nous ont soigné, prenez le train du don et rendez-vous en octobre pour cet événement.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société hommage spectacle vivant culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter