Le “coup de gueule” de Carlos et Manuel Diaz pour amener l'Hyperloop à Limoges

Carlos Diaz et Manuel Diaz sur le plateau de France 3 Limousin / © Sandrine Leclère
Carlos Diaz et Manuel Diaz sur le plateau de France 3 Limousin / © Sandrine Leclère

Sur le plateau de France 3 Limousin, les deux entrepreneurs du numérique originaires de Limoges ont estimé que les décideurs du Limousin avaient un train de retard avec la LGV et qu'ils devaient se tourner vers un projet moderne comme l'Hyperloop entre Paris et Toulouse.

Par Pascal Coussy

Il y a vingt ans, deux jeunes autodidactes de Limoges, Carlos et Manuel Diaz, créaient Reflect, une startup dans le secteur du web.

Aujourd'hui, Carlos est président de The Refiners, un accélérateur de start-up qui lève des fonds pour aider les entrepreneurs français à San Francisco.

Manuel est président d'Emakina France, l'un des fleurons européens de l'économie numérique.

Les deux frères sont restés très attachés à Limoges et au Limousin : Manuel a tenu à conserver le siège d'Emakina France à Limoges et en Californie, Carlos soutient des projets de jeunes entrepreneurs de la région.

Et tous les deux sont inquiets de l'enclavement de l'ex-capitale régionale. Ils regrettent que les décideurs politiques locaux aient "un train de retard" sur la question.

"Il faut que les politiques arrêtent de nous parler de TGV.  Ca fait déjà trop longtemps qu'on nous parle de TGV en Limousin. On sait très bien qu'il ne sera jamais là ! Je n'aimerais pas qu'on loupe encore un train et qu'on loupe celui de l'Hyperloop".

"Moi j'habite à San Francisco. Ca fait déjà un petit bout de temps qu'on parle de cette technologie. Je sais qu'on peut penser que c'est de la science fiction, mais pas du tout."

... un projet Hyperloop ici, dans la région, peut avoir lieu dans les 8 à 10 ans qui viennent, donc c'est demain


"J'ai vu le maire de Limoges réagir de façon un petit peu étrange, ne balayant ça comme si c'était quelque chose de complètement futile ou un peu farfelu. Ca ne l'est pas".

"Il y a un centre de recherche qui se créé à Toulouse" ...  "un Hyperloop sur la ligne Paris-Toulouse, on est en plein milieu. ca peut changer complètement le visage et le paysage économique de la Région"
.

Et d'enfoncer le clou : "quand on a créé Reflect il y a 20 ans, on nous a dit que c'était de la science fiction et qu'on n'y arriverait pas" ... "c'est pareil pour l'Hyperloop : les politiques, leur métier, c'est pas de tout comprendre, il y a des experts pour ça, leur métier, c'est de prendre des décisions !"

Carlos et Manuel Diaz invités sur le plateau de France 3 limousin

Emile-Roger Lombertie a réagi à ces propos sur les réseaux sociaux. "Favorable à l’hyperloop", il s’est fendu d’un tweet pour mettre les points sur les I :


Vincent Léonie, l'adjoint au maire de Limoges en charge de l'urbanisme, s’est également exprimé :







Sur le même sujet

Les + Lus