Covid-19 : pourquoi les centres de vaccination ferment-ils en Haute-Vienne ?

En raison d’une faible affluence dans les centres de vaccination, dès ce 28 février, les centres de vaccination ferment en Haute-Vienne.

 Après la fin du port du masque dans les restaurants et cinémas, ce sont les centres de vaccination qui tirent leur révérence. Désormais, le CHU de Limoges, la polyclinique et le centre culturel de Jean-Moulin seront remplacés par les pharmacies, médecins et infirmiers qui assurent la vaccination. 

Où en est la vaccination dans le département ? 

En Haute-Vienne, 63,1 % de la population ont reçu trois doses dont 81,4 % a reçu au moins une dose. La vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans, ouverte depuis le 22 décembre dernier, poursuit sa progression dans la région : 5 % des enfants de cette tranche d’âge ont reçu une première injection, la semaine dernière.

L’expiration du pass vaccinal ce 15 février aura fait grimper la couverture vaccinale chez les 18-39 ans qui en une semaine a augmenté de 1,6 points. 

Une tension hospitalière qui reste relativement élevée 

Ce sont 798 hospitalisations qui ont été enregistrées en une semaine en Nouvelle-Aquitaine, un chiffre similaire au pic de la deuxième vague épidémique. Toutefois, le nombre d’admissions en soins critiques est en baisse.
Les décès dans l'ensemble du département, tendent également à diminuer avec 127 décès survenus en 8 jours, plus de la moitié de ces personnes étaient âgées de 80 ans et plus.

Bientôt la fin du pass vaccinal ? 

Avec la levée des restrictions sanitaires et les indicateurs qui sont au vert dans une grande partie des régions, le ministre de la Santé, a répété ce lundi, "d’envisager une levée du pass à la mi-mars" tout en rappelant de rester vigilant.