Dans une ambiance shakespearienne, les joueurs du Limoges CSP sauvent la face contre Dijon

Nicolas Lang et ses coéquipiers restent mobilisés dans la tempête et s'imposent avec la manière sur leur parquet ce samedi 10 février, 93 à 77.

Une drôle d'ambiance encore... Après le message lunaire du directeur marketing Guillaume Lanave sur un réseau social pour annoncer son départ et rejeter la responsabilité du déficit sur ses prédécesseurs, les supporters des Ultras Green se sont déguisés en clowns pour interpeller la direction via une grande banderole : "C'est pas bientôt fini votre cirque ?" Toujours pas de réaction de la propriétaire du club Céline Forte, pourtant présente au match, mais qui est à nouveau restée muette.

Drame shakespearien

Pour illustrer son message, Guillaume Lanave pose en Hamlet, héros de Shakespeare qui simule la folie pour venger la mort de son père.

Il affiche à ses pieds les logos des partenaires du club, et affuble la direction nationale du contrôle de gestion du basket du sobriquet connoté de "Parrain". Selon nos confrères du Populaire du Centre, la Ligue Nationale de Basket demande aujourd'hui des explications.

Match sérieux

Côté terrain, les joueurs ne se laissent visiblement pas déconcentrer et restent professionnels. Face à une équipe de Dijon diminuée, privée notamment de son dangereux meneur David Holston, le CSP met pourtant du temps à prendre le contrôle. Il y a des pertes de balles, des difficultés offensives. Dans le premier quart, les visiteurs sont plus efficaces et l'emportent 27-24.

C'est après 10 minutes que le vent tourne. Le CSP domine au rebond, les shooteurs sont adroits à 3 points. Le CSP vire largement en tête, 53 à 37. Ensuite, le CSP ne fait que confirmer. D'abord en enfonçant le clou dans le troisième quart temps (78-56) puis en gérant la fin du match pour ne pas laisser Dijon revenir.
La victoire est nette et sans appel, 93-77 ; les joueurs peuvent communier avec leurs supporters qui ont tombé le masque pour retrouver la joie simple et sincère de célébrer une belle victoire. 

Le nouveau coach Jean-Marc Dupraz salue le travail de ses joueurs : "On a validé une bonne semaine d'entrainement. On s'est bien entraînés, ça fait plaisir pour les joueurs, pour les supporters, pour tout le monde."

Et la suite ?

Ce résultat donne une bouffée d'oxygène au CSP qui s'éloigne de la zone rouge sur le plan sportif. Sur le plan financier, les responsables vont encore devoir s'expliquer sur leur gestion, notamment devant les collectivités locales, qui, comme Hamlet, sont plongées dans un doute de plus en plus profond. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité